Faits divers – Justice

Blocage des routes prévu autour de Notre-Dame-des-Landes

Par Typhaine Morin, France Bleu Loire Océan et France Bleu lundi 21 septembre 2015 à 16:04

Un barrage des zadistes à Notre-Dame-des-Landes
Un barrage des zadistes à Notre-Dame-des-Landes © Radio France - Thomas Schonheere

Les défenseurs de la ZAD, la zone située sur le futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes, annoncent pour ce mardi des blocages au carrefour de la Saulce, sur la RD81 au sud de ce secteur. Pour "accueillir" la possible visite d'un juge de l'expropriation, les zadistes organisent barrage dès 7h.

Les zadistes promettent d'empêcher l'éventuelle visite d'un juge de l'expropriation à Notre-Dame-des-Landes. Et pour ce faire, ils organisent un petit déjeuner "de barrage" dès 7h au carrefour de la Saulce, sur la RD81, au sud du futur site de l'aéroport. Les routes pourraient donc être bloquées, et les zadistes promettent de mettre en place les déviations nécessaires.

Ce juge du tribunal de grande instance de Nantes doit fixer ce mardi le montant de l'indemnité d'expropriation pour trois locataires de Notre-Dame-des-Landes. Et il peut juger nécessaire de se rendre sur place pour le signifier. Dans cette hypothèse, cette visite serait prise par les zadistes comme une "provocation inacceptable". Et réaffirment leur position : "Nous ne les laisserons pas faire croire à qui que ce soit que le projet d’aéroport avance. Nous nous opposerons coûte que coûte à tout ce qui menace les habitats et cultures sur la ZAD. Paysans, occupant.e.s, locataires, nous sommes tous.tes des habitant.e.s des qui résistent. Il n’y aura pas d’expulsion. L’aéroport ne se fera pas !"

Rassemblement à 14h

Que le juge se déplace ou non sur place, un rassemblement est prévu à 14h ce mardi devant le tribunal de grande instance de Nantes. 

La dernière démonstration de force des zadistes remonte au 20 août dernier. Une voiture de gendarmerie avait été détruite dans un incendie. Les militaires assistaient un huissier en intervention.