Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Blocage total en cours du lycée de la Vallée du Cailly

jeudi 12 avril 2018 à 11:43 - Mis à jour le jeudi 12 avril 2018 à 12:17 Par Claire Briguet-Lamarre, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Le lycée de la Vallée du Cailly à Déville les Rouen est bloqué en ce moment. Tous les élèves sont sortis de l'établissement. Un mouvement en soutien aux professeurs pour dénoncer les agressions commises au sein du lycée.

Profs comme élèves dénoncent les violences à l'intérieur du lycée de la Vallée du Cailly
Profs comme élèves dénoncent les violences à l'intérieur du lycée de la Vallée du Cailly - @_JessicaMusic_

Déville-lès-Rouen, France

Plusieurs centaines d'élèves bloquent en ce moment le lycée de la Vallée de Cailly à Deville les Rouen. 

Un mouvement de soutien aux professeurs de l'établissement selon les élèves, plusieurs incidents ont eu lieu ces derniers temps : des incendies, des tags de menaces de mort, et mardi un enseignant aurait été agressé par un lycéen.  

D'après nos informations, plusieurs professeurs ont débrayé hier et de nouveau ce jeudi matin. Un inspecteur du Rectorat doit venir ce jeudi après midi à 16h30. Le Rectorat a également dépêché sur place une équipe mobile de sécurité, constituée d'au moins 3 personnes.  L'objectif étant de ramener la sérénité dans l'établissement.

"Y'a des poubelles qui bloquent l'accès à l'établissement, nous soutenons les professeurs. certains élèves perturbateurs mériteraient une exclusion mais rien n'est fait ...", Guillaume élève de Terminale

Plus d'infos à venir