Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bobigny : des plaintes déposées après l'agression et la tentative d'agression de deux élus de la majorité

-
Par , France Bleu Paris

La ville de Bobigny annonce que des plaintes ont été déposées après l'agression et la tentative d'agression, la semaine dernière, sur deux élus de la nouvelle majorité municipale. Le maire Abdel Sadi (PCF) a également saisi le préfet de la Seine-Saint-Denis.

Hôtel de ville de Bobigny en Seine-Saint-Denis
Hôtel de ville de Bobigny en Seine-Saint-Denis © Radio France - Hajera Mohammad

La passation de pouvoirs est presque aussi tendue que la campagne à Bobigny en Seine-Saint-Denis. Lors des dernières élections municipales, les communistes ont repris la ville, dirigée par l'UDI depuis 2014. Mais ce retour aux affaires semble en gêner certains.

Coup de poing 

Dans la nuit du vendredi 17 juillet, un conseiller municipal de la nouvelle majorité a vu deux individus s'introduire dans son logement et tenté de s'approcher de sa voiture. Le lendemain, un autre conseiller municipal, a été attaqué par un individu en pleine rue. "Il a reçu un coup de poing en pleine figure", explique un élu. Son agresseur n'a rien dit et a pris la fuite. Les deux autres  hommes qui se sont introduit dans le domicile, ont été interpellés. 

Transition délicate

On ne connaît par leur identité ni leur mobile mais à la mairie, on le sait, la transition est parfois délicate entre ceux qui arrivent, ceux qui partent, sans oublier ceux qui attendent de savoir s'ils vont pouvoir rester ou non. Pendant tout son mandat, l'ancienne majorité UDI a été accusée par ses opposants d'avoir recruter des agents qui n'auraient pas les compétences nécessaires ni justifiées au regard du salaire qu'ils touchent. 

Des perquisitions ont eu lieu à la mairie en mai 2019 suite à une enquête préliminaire du parquet national financier. Ce "clientélisme" dénoncé par les nouveaux locataires de l'hôtel de ville qui ont toujours promis de remettre tout à plat s'ils étaient élus. C'est chose faite.

Le maire saisit le préfet

Dans un communiqué, le nouveau maire Abdel Sadi, se dit surpris de ces tensions alors qu'il "impulse une nouvelle politique municipale dans le respect de chacun.e et avec une volonté d'apaisement", dit-il. L'élu affirme que des plaintes ont été déposées suite aux événements de la semaine dernière et qu'il a saisi le préfet de la Seine-Saint-Denis. Il espère"que les auteurs de ces faits soient sanctionnés de façon exemplaire"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess