Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Boën-sur-Lignon : après des tirs et une course poursuite, un jeune de 18 ans sera jugé mercredi

lundi 10 septembre 2018 à 20:32 Par Fabrice Hawkins, France Bleu Saint-Étienne Loire

Un jeune de 18 ans sera jugé ce mercredi, au tribunal correctionnel de Saint-Étienne. Dimanche dernier à Boën-sur-Lignon, il a foncé en voiture sur un couple puis tiré sur leur pare-brise à l'aide d'un pistolet à billes. La piste d'un règlement de compte lié aux trafics stupéfiant est privilégiée.

Centre ville de Boën-sur-Lignon
Centre ville de Boën-sur-Lignon - Capture d'écran google map

Boën-sur-Lignon

Il sera jugé en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Saint-Étienne mercredi 12 septembre. Un jeune homme de 18 ans est accusé de violences avec armes. Les faits se seraient déroulés dimanche dernier à Boën-sur-Lignon dans la Loire.

Dimanche 9 septembre dans le centre-ville de Boën-sur-Lignon une course poursuite entre deux voitures en plein après-midi. Un homme de 18 ans au casier vierge prend en chasse un couple. Avec sa voiture, il a d'abord foncé sur celle de la jeune femme et de son compagnon, il les frôle sans les toucher, donc aucun des deux jeunes n'est blessé. Mais le suspect ne compte pas en rester là. Muni d'un pistolet à billes, il tire sur le véhicule du couple. Les deux cibles, sous le choc, partent alors se réfugier à la gendarmerie. Le suspect fini par se rendre une heure après les faits. Tout a été filmé par la myriade de caméra sur les lieux.

Selon le parquet la piste d'une dette liée aux trafics de stupéfiants est privilégiée. Le maire de Boën-sur-Lignon, Pierre-Jean Rochette, affirme que ni les victimes ni le suspect ne sont de la commune. Ils se sont retrouvés sur les lieux par hasard.