Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un habitant de Bonnat accusé de vol de chéquiers sur des personnes âgées de la commune

-
Par , France Bleu Creuse

Il est accusé de vol de chéquier, de contrefaçon de chèques et de violences sur deux personnes âgées habitant Bonnat. Cet habitant de Bonnat a été déféré au parquet la semaine dernière. Ce lundi le tribunal de Guéret a décidé de son maintien en détention avant la tenue de son procès.

Le tribunal de Guéret
Le tribunal de Guéret © Radio France - france bleu creuse

Le premier cambriolage remonte au mois d'août, le prévenu, âgé de 37 ans, entre par effraction chez une vieille dame de 80 ans, à Bonnat. Il l'aurait bâillonnée, et jetée au sol avant de lui voler son chéquier. En octobre, même scénario : il escalade le portail d'une maison, et repart encore une fois avec un chéquier. Sur l'un des chèques volés, il imite la signature d'une de ses victimes et s'adresse un chèque de 2.500 euros. En traçant le numéro du bordereau les enquêteurs n'ont aucun mal à retrouver sa trace.

Déjà condamné il y a quelques jours

Le parquet de Guéret demande le maintien en détention du prévenu, au vu de la violence du premier cambriolage. Emma Jauffret, la substitut du procureur souligne qu'il habite tout près de chez sa première victime. Et qu'il a été condamné, il y a quelques jours seulement, à trois mois de prison avec sursis, pour des faits similaires qui remontent à 2018.

Me Catherine Pelluard, l'avocat de la défense, rappelle le parcours longtemps exemplaire de son client. Qui avant sa première condamnation, n'avait jamais eu affaire à la justice.

Mais ça ne suffit pas à convaincre le tribunal. Des cambriolages violents, une condamnation préalable, les juges tranchent rapidement. L'accusé, en détention provisoire depuis vendredi dernier, restera donc à la maison d'arrêt de Guéret dans l'attente de son procès. qui aura lieu le 11 janvier prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess