Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bonny-sur-Loire : une conductrice renverse un gendarme

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

Une conductrice de 19 ans a renversé un gendarme ce dimanche après-midi à Bonny-sur-Loire, à une vingtaine de kilomètres de Gien. Elle sera jugée devant le tribunal de Montargis ce mardi.

Les faits se sont déroulés vers 15h45.
Les faits se sont déroulés vers 15h45. © Radio France - Emmanuel Claverie

Une jeune femme de 19 ans va être jugée devant le tribunal de Montargis ce mardi : elle est soupçonnée d'avoir renversé un gendarme ce dimanche après-midi, lors d'un contrôle routier à Bonny-sur-Loire. Il est 15h45, lorsque les forces de l'ordre tentent d'intercepter sa voiture, précise le procureur de la République de Montargis, Loïc Abrial, confirmant une information de La République du Centre. 

La conductrice refuse d'obéir, elle accélère et traverse Bonny-sur-Loire, manquant de provoquer trois accidents de la route. Les forces de l'ordre la rattrapent et la bloquent. Elle tente alors de les contourner et percute un des militaires. Celui-ci se retrouve sur son capot, sur 50 mètres environ. ll parvient à la stopper et sort alors son arme, elle se laisse finalement interpeller.

Une ITT de cinq jours pour la victime 

Placée en garde à vue, elle reconnaît les faits et explique avoir voulu fuir le contrôle. Cette étudiante conduisait sans permis et sans assurance. Elle sera jugée en comparution de plaider coupable (CRPC) devant le tribunal de Montargis, et encourt cinq ans de prison. Le gendarme n'a pas porté plainte. Blessé à la cheville, il a cinq jours d'ITT. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess