Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bordeaux : Axa contre Chez Aldo - l'avocat du restaurateur dénonce une stratégie scandaleuse d'évitement

-
Par , France Bleu Gironde

Ce mardi matin le tribunal de commerce de Bordeaux examinait le recours en référé déposé par le patron du resto pylatais Chez Aldo. Le restaurateur reproche à Axa de l'avoir trompé sur son contrat d'assurance et de ne pas l'indemniser pour ses pertes d'exploitation durant la crise sanitaire.

Maître François Drageon, avocat du gérant de Chez Aldo
Maître François Drageon, avocat du gérant de Chez Aldo © Radio France - Stéphane Hiscock

Le patron de Chez Aldo, plage du Petit Nice, avait signé un contrat censé couvrir ses pertes d'exploitation en cas d'épidémie. Suite à la crise sanitaire le restaurateur a demandé à être indemnisé à hauteur de 30.000 euros. Axa lui a répondu qu'il n'était pas assuré contre le coronavirus et qu'il ne toucherait rien.

Ce mardi matin devant le tribunal de commerce de Bordeaux l'avocat d'Axa, maître Pascal Ormen a rappelé les termes du contrat : l'épidémie est couverte seulement si elle est cantonnée au seul établissement de l'assuré. En clair quand tous les restaurants de la Gironde sont fermés, il n'y a pas d'indemnisation possible. L'avocat d'Axa cite quelques exemples où la clause s'applique mais dans le cadre du coronavirus Axa refuse de payer pour "un risque systémique".

Un Ehpad touché par la légionellose, un Club Med victime de gastro, voilà deux cas dans lesquels la clause épidémie s'applique 

- Maître Ormen, avocat d'Axa

Maître Pascal Ormen, Axa

L'avocat de Chez Aldo, maître François Drageon, évoque la définition précise du mot épidémie dans le dictionnaire et dénonce de la part d'Axa "une stratégie scandaleuse d'évitement". 

Axa refuse d'honorer ses contrats alors qu'elle s'apprête à reverser 3 milliards de dividendes à ses actionnaires.

- Maître Drageon, avocat de Chez Aldo

Maître François Drageon, Chez Aldo

Les deux parties ont rendez-vous le 23 juin prochain pour connaître la décision du tribunal de commerce de Bordeaux

Choix de la station

À venir dansDanssecondess