Faits divers – Justice

Bordeaux : ce que l'on sait sur le braqueur du Burger King, soupçonné d'avoir décapité un habitant de Clamart

Par Damien Gozioso, France Bleu Paris, France Bleu Gironde et France Bleu mardi 27 décembre 2016 à 17:24 Mis à jour le mardi 27 décembre 2016 à 17:52

La voiture volée par Stephan Lutsin a terminé sa course contre les toilettes publiques de la Place de la République.
La voiture volée par Stephan Lutsin a terminé sa course contre les toilettes publiques de la Place de la République. © Maxppp - Maxppp

Le suspect a été identifié, il s'agit de Stepan Lutsin, un Russe de 19 ans. Le lien est désormais certain entre le braquage de Bordeaux et le "décapité de Clamart". Toujours à l’hôpital dans un état grave, les enquêteurs n'ont pas encore pu l'interroger. Mais son profil intrigue.

L'homme qui a braqué le Burger King de Bordeaux a donc été formellement identifié, il s'appelle Stepan Lutsin, c'est un jeune Russe de 19 ans domicilié en région parisienne. Il est aussi le principal suspect dans l'affaire de la décapitation à Clamart. Selon les mêmes sources judiciaires, il souffrirait d'importants troubles psychiatriques.

Ouverture de deux informations judiciaires

Un témoin présent lors du braquage décrit "un homme qui avait plus l'air paumé que véritablement dangereux". Et pourtant, le parquet de Nanterre confirme bel et bien que Stepan Lutsin est aussi recherché pour avoir décapité un homme chez qui il vivait en curatelle, en milieu de semaine dernière à Clamart. De plus, Lutsin serait selon certaines sources membre de l'ordre militaire des Cosaques de la division sauvage internationale. Il s'agit d'une obscure association prétendant défendre "les idéaux du monde libre". Une organisation que d'aucuns présentent comme les jeunesses de Vladimir Poutine.

Le parquet de Bordeaux a ouvert une information judiciaire pour vol avec arme et tentative d'homicide sur les policiers pour la partie braquage du Burger King. Braquage pour un montant de 700€. Le parquet de Nanterre a de son côté ouvert une information judiciaire pour homicide volontaire et acte de barbarie concernant l'affaire de Clamart.