Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Bordeaux : l'effondrement d'un balcon dans le quartier Ginko prend une tournure politique

mercredi 5 août 2015 à 11:17 Par Yassine Khelfa M'Sabah, France Bleu Gironde

Un balcon qui se décroche et des questions en suspend dans le quartier Ginko à Bordeaux-Lac. Mardi en fin d'après-midi, les résidents d'un immeuble récent ont eu une grosse frayeur quand un pan entier du bâtiment s'est écroulé. Il n'y a pas eu de blessés. Mais l'affaire prend une tournure politique.

Le balcon effondré dans le quartier Ginko à Bordeaux-Lac
Le balcon effondré dans le quartier Ginko à Bordeaux-Lac © Radio France - Florence Perusin

Des experts en assurance doivent examiner les lieux. En attendant, l'effondrement de cette construction pourtant récente prend une tournure politique. Trois socialistes dont Philippe Dorthe, conseiller départemental de Bordeaux 4, mais aussi la députée Sandrine Doucet dénoncent les choix de la municipalité d'Alain Juppé. Pour eux : "la ville est laissée en pâture à la spéculation immobilère au détriment de la qualité".

Un éco-quartier inauguré il y a tout juste deux ans

Ginko était présenté comme un modèle du genre par Alain Juppé. Les bâtiments sont classés BBC (Basse Consommation d'énergie). Ils sont entourés de verdure et offrent un cadre de vie incomparable à quelques minutes du centre ville. Le problème, c'est que depuis, certains ont déchanté, parlant même de malfaçons en séries: volets qui ferment mal, terasses non étanches, et ascenseur toujours en panne . Une assocaiton de locataires en colère s'est même créée, et assistée d'un avocat, elle a assigné en justice le bailleur Mésolia. La procédure en est toujours pour l'instant au stade des expertises.

"Il faut mettre un moratoire sur tout ce qui est en train de se faire à Bordeaux"

Philippe Dorthe, le conseiller départemental PS de Bordeaux Nord, tire la sonette d'alarme. Une nouvelle fois, il s'oppose à la politique de la ville de Bordeaux en matière d'immobilier. "On veut développer l'urbanisme à Bordeaux uniquement sur la spéculation immobilière . C'est faire de l'argent et pour faire de l'argent on va vite, on construit rapidement".

Selon lui, " on veut laisser l'illusion que la ville est gérée par un maire-bâtisseur. Or, pour être un maire bâtisseur, il faut avoir une vision dans le long terme, et faire passer la vision humaniste d'une ville avant la spéculation immobilière".

Il appelle à "un réveil collectif car à terme, les résultats risquent d'être catastrophiques dans tous les quartiers Euratlantique, Bassins à Flots ,Brazza, Ginko."

►► À lire : Un balcon s'effondre dans le quartier Ginko. Pas de blessés mais des questions

"Il faut mettre un moratoire sur tous les projets immobiliers de Bordeaux"