Faits divers – Justice

Bordeaux : l'homme qui a tué sa femme à Talence ce week-end, retrouvé mort en prison

Par Stéphanie Brossard, France Bleu Gironde mercredi 18 janvier 2017 à 16:48

Illustration - maison d'arrêt Gradignan
Illustration - maison d'arrêt Gradignan © Maxppp - Maxppp

Il avait été mis en examen et placé en détention provisoire à Gradignan lundi. L'homme soupçonné d'avoir assassiné sa femme dont il était séparé à Talence ce week-end, a été retrouvé mort dans sa cellule ce mercredi matin.

Il n'y aura donc pas jamais de procès. Il ne répondra jamais devant la justice, ses proches et les experts psychiatres. L'homme de 45 ans qui avait avoué avoir tué sa femme qui l'avait quitté, ce week-end à Talence, a été découvert mort par son co-détenu dans sa cellule de la maison d'arrêt de Talence où il avait été placé lundi. Il s'est pendu.

Il a profité du sommeil de son co-détenu de soutien

Le suicide remonte à la nuit de mardi à mercredi entre 4h et 6h du matin. L'homme de 45 ans aurait utilisé un lacet qu'il a attaché à une vis accrochée dans le mur. Fragile psychologiquement, il avait été placé avec un co-détenu de soutien qui avait justement pour mission de l'accompagner et de le soutenir. Selon le syndicat UFAP-UNSA, "on aura beau mettre un surveillant devant chaque porte de cellule ou aider les prisonniers dépressifs par des co-détenus, il y aura toujours des suicides. Et dans ce cas précis, toutes les précautions avaient été prises".