Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 54 en orange

Bordeaux : le guérisseur de Mongauzy condamné à un an avec sursis pour mise en danger de la vie d'autrui

-
Par France Bleu Gironde
Bordeaux, France

Michel Pauly, le guérisseur de Mongauzy dans le sud-Gironde, a été condamné ce lundi après-midi à un an de prison avec sursis et 10 000 euros d'amende pour mise en danger de la vie d'autrui. Une femme de 68 ans avait failli mourir après l'un de ses traitements.

La salle des pas perdus du tribunal de grande instance de Bordeaux
La salle des pas perdus du tribunal de grande instance de Bordeaux © Radio France - Loick Guellec

Le procès s'était déroulé le 10 octobre dernier devant le tribunal correctionnel de Bordeaux. Michel Pauly, un guérisseur âgé de 73 ans, comparaissait pour exercice illégal de la médecine et mise en danger de la vie d'autrui. Une femme de 68 ans, souffrant de polyarthrite rhumatoïde, avait failli mourir victime d'une injection entre 2 phalanges d'un liquide inconnu. Le tribunal correctionnel a condamné le guérisseur et magnétiseur à un an de prison avec sursis et 10 000 euros d'amende. Le procureur avait requis une peine de 2 ans avec sursis.

Mise en danger de la vie d'autrui reconnue

Dans son jugement, le tribunal a reconnu la mise en danger de la vie d'autrui, mais pas en revanche l''exercice illégal de la médecine en raison d'une erreur dans le dossier. Michel Pauly se voit aussi infliger une interdiction définitive d'exercer une activité de naturopathe. Un coup dur pour lui car près d'un millier de personnes défilent chez lui et son épouse chaque année. Il a maintenant 10 jours pour faire appel. En revanche sa femme est relaxée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess