Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Bordeaux : le père d'Abdel Malik Petitjean tire la sonnette d'alarme

samedi 30 juillet 2016 à 11:02 Par Pauline Pennanec'h, France Bleu Gironde

Le père adoptif d'Abdel Malik Petitjean, l'un des deux terroristes de l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, s'est présenté à la police de Bordeaux. Il tire la sonnette d'alarme concernant sa fille, qui pourrait selon lui vouloir se venger.

Après l'attentat de l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray.
Après l'attentat de l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray. © Maxppp - Ian Langsdon

Bordeaux, France

Franck Petitjean, le père adoptif d'Abdel Malik Petitjean, l'un des deux assaillants abattu mardi à Saint-Etienne-du-Rouvray, s'est présenté de lui-même mercredi soir à l'hôtel de Police de Bordeaux. Une perquisition a été menée à son domicile, à Bordeaux. Son ordinateur a été saisi et examiné mais aucune charge n'a été retenue à son encontre.

C'est le journal Sud Ouest qui révèle son témoignage. D'après le quotidien,  Franck Petitjean a assuré l'éducation de son fils jusqu'à son divorce en 2011. Soudeur en interim à Bordeaux, il n'avait pas vu son fils depuis plus de trois ans. Son fils devait venir à Bordeaux en vacances, au mois d'août. Franck Petitjean ne dort plus depuis qu'il a appris la nouvelle. Il ne comprend pas comment son fils a basculé : "Daesh lui a monté la tête, retourné le cerveau" a-t-il témoigné. Il dit avoir alerté les services sociaux après son divorce.

"J'ai peur pour ma fille"

Aujourd'hui Franck Petitjean tire la sonnette d'alarme. Il n'a plus de nouvelles de sa fille, soeur d'Abdel Malik. Il pense qu'elle pourrait tenter de se venger : "J'ai peur qu'elle se venge car elle était très proche de son frère. Je tire la sonnette d'alarme pour la sortir de là" a-t-il déclaré.