Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Bordeaux : les agresseurs d'une femme transgenre condamnés à six mois de prison avec sursis

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Le procès s'était tenu à Bordeaux fin février, plus de deux mois après l'agression. Les deux hommes condamnés ce vendredi vont faire appel de la décision.

Salle d'audience au palais de justice de Bordeaux.
Salle d'audience au palais de justice de Bordeaux. © Radio France

Six mois de prison avec sursis, l'obligation d'effectuer un stage de citoyenneté et une mise à l'épreuve de deux ans. Le tribunal a suivi ce vendredi les réquisitions de la procureure. Les avocats des deux hommes mis en cause dans l'agression d'une femme transgenre à Bordeaux avaient eux demandé la relaxe. Ils vont faire appel. Le procès, qui s'était tenu la semaine passée devant la cinquième chambre du tribunal judiciaire de Bordeaux, avait duré plus de quatre heures. 

La femme transgenre, qui avait porté des coups, est relaxée

Les deux hommes, des frères, étaient poursuivis pour avoir agressé, le 8 décembre 2019 au petit matin, une femme transgenre qui se trouvait en compagnie de plusieurs amies, avec lesquelles elle rentrait de soirée. La défense avait qualifié, durant le procès, la bagarre de "rixe d'ivrognes" et n'y voyait pas de transphobie. L'un des frères s'était porté partie civile car il avait été blessé au visage par les coups de chaussure à talon portés par la femme transgenre. Il a été débouté. 

Les deux agresseurs devront verser chacun 2.300 euros de dommages et intérêts pour le préjudice matériel, corporel et moral.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu