Faits divers – Justice

Bordeaux : ouverture du procès de la confrérie des voleurs

Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde lundi 20 mars 2017 à 4:00

Le procès devrait durer une semaine
Le procès devrait durer une semaine © Radio France - France Bleu

C'est un procès fleuve qui s'ouvre ce lundi matin devant le tribunal correctionnel de Bordeaux. Dans le box des accusés : 22 prévenus, membres présumés d'un gang de cambrioleurs qui sévissait un peu partout en France jusqu'à son démantèlement en 2013.

Ils ont été arrêtés dans le cadre d'un vaste coup de filet mené par la JIRS de Bordeaux en juin 2013. A la tête de ces voleurs présumés : Artur Yusbashev, un géorgien de 42 ans qui aurait piloté cette organisation mafieuse depuis Nice .

Yusbashev, alias le prince de Nice, a été interpellé le jour de son anniversaire le 4 juin 2013 à son domicile. Simultanément 300 policiers interpellent une quarantaine de complices présumés un peu partout en France : en Gironde, dans les Landes, mais également en Région Parisienne, sur la Côte d'Azur et jusqu'à Saint Etienne.

Tous seraient membres de la confréries des voleurs. La Vory v Zakone, une organisation mafieuse venu d'ex-URSS, spécialisée dans le cambriolage en série. Au premier regard leur chef présumé Artur Yusbashev ne paye pas de mine : 1 mètre 60 et l'allure frêle, l'homme était pourtant depuis des années une cible prioritaire de l'Office centrale de lutte contre le crime organisé. "Fantasme" rétorque son avocat bordelais. Maître Pierre Blazy estime que son client n'est le chef de personne. Il le décrit comme un homme malade qui coulait depuis 2010 une vie tranquille à Nice avec sa femme et ses enfants.

Difficile à croire tout de même vu le dossier retenu contre cette confrérie des voleurs, un gang adepte des cambriolages en douceur qui recrutait des membres experts en la matière. Selon les enquêteurs certains pouvaient commettre une dizaine de vols par jour.