Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Bordeaux : l'athlète Pierre-Ambroise Bosse condamné pour "violence", après la bagarre du casino de Gujan-Mestras

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Le champion du monde du 800m a été condamné ce mardi à 1.000 euros d'amende pour "violence avec usage ou menace d’une arme sans incapacité" après la bagarre sur le parking du casino de Gujan-Mestras en août 2017. Son agresseur écope de 8 mois de prison avec sursis.

Pierre-Ambroise avait comparu à l'audience du 30 avril dernier.
Pierre-Ambroise avait comparu à l'audience du 30 avril dernier. © Radio France - Stéphane Hiscock

Bordeaux, France

A l'issue de l'audience, le 30 avril dernier, le tribunal correctionnel de Bordeaux avait mis son jugement en délibéré. Dans sa décision, rendue ce mardi, le tribunal condamne Pierre-Ambroise Bosse à 1.000 euros d'amende et 300 euros pour le préjudice subi. L'athlète girondin est reconnu coupable de "violence avec usage ou menace d’une arme sans incapacité".

Pierre-Ambroise Bosse avait été blessé à l'issue d'une altercation avec un homme de 27 ans, rugbyman amateur handicapé, qui l'avait selon lui agressé en le giflant à travers la vitre de sa voiture. Le champion du monde venait de fêter son titre au casino de Gujan-Mestras et avait 1,76 gramme d'alcool dans le sang. L'athlète avait reconnu être sorti de la voiture pour s'expliquer. Il avait lancé une canette de bière qui avait touché son agresseur. C'est ce qui vaut l'amende à Pierre-Ambroise Bosse selon le tribunal. L'agresseur avait ensuite roué de coups le champion du monde du 800m. 

Huit mois avec sursis pour l'agresseur de Pierre-Ambroise Bosse

L'homme a de son côté été condamné pour les coups de pied et de poing, y compris à terre.  Une condamnation plus lourde. Huit mois de prison avec sursis pour "violence par une personne en état d’ivresse manifeste suivie d’incapacité supérieure à 8 jours". Il devra verser une provision de 5000 euros en attendant une nouvelle audience le 27 novembre qui fixera le montant des dommages et intérêts.

Pour maître Arnaud Dupin, l'avocat du rugbyman amateur qui lui a porté des coups, "Pierre-Ambroise Bosse a déclenché la bagarre. Il a pris des dommages consécutivement. Finalement, les choses sont remises dans l'ordre. C'était ce qu'on voulait. Que la justice passe. Que la justice reconnaisse la vérité de cette affaire. Il a fallu de longs mois pour se battre face aux mensonges de monsieur Bosse. Aujourd'hui, c'est reconnu judiciairement."

Maître Dupin, l'avocat du rugbyman amateur qui l'avait frappé : "P.A. Bosse a essayé de se retrancher derrière sa notoriété pour se faire passer pour une victime. Il est aussi coupable"

Pierre-Ambroise Bosse n'était pas présent pour entendre le délibéré du tribunal. Son avocate parisienne n'était pas là non plus. On ne sait pas si le sportif a l'intention de faire appel.