Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Bordeaux : Pierre-Ambroise Bosse face à la justice

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Le procès de Pierre-Ambroise Bosse pour violence s'est tenu devant le tribunal correctionnel de Bordeaux ce mardi. L'athlète gujanais était confronté à l'homme qui l'a envoyé à l'hôpital suite à une bagarre à Gujan-Mestras le 27 août 2017. Le tribunal a renvoyé sa décision au 28 mai prochain.

Pierre-Ambroise Bosse a son arrivée au tribunal
Pierre-Ambroise Bosse a son arrivée au tribunal © Radio France - Stephane Hiscock

Bordeaux, France

À la barre Pierre-Ambroise Bosse reconnait qu'il avait pas mal bu. Le 27 août 2017, le champion du monde du 800 mètres fête sa victoire avec quelques amis au Casino de Gujan-Mestras. "Je passais une soirée très agréable et j'ai l'alcool joyeux". Pour être précis, PAB avait 1,76 grammes d'alcool dans le sang. "À la sortie de la boite il y avait beaucoup de monde. C'était oppressant. Tout le monde voulait un selfie. J'ai décidé de courir jusqu'à ma voiture et de partir."

Une histoire de claque que personne n'a vue et d'une canette de bière lancée en pleine figure

Pierre-Ambroise Bosse affirme que son agresseur, Anthony, 27 ans, rugbyman amateur handicapé, l'a giflé à travers la vitre de sa voiture. "Sauf qu'aucun témoin n'a vu cette gifle" rappelle Maître Arnaud Dupin, avocat de l'agresseur. "Je me suis arrêté et suis sorti de la voiture pour m'expliquer" raconte PAB. 

Ensuite il y a cette histoire de canette de bière que Bosse aurait lancée sur Anthony. Là encore les versions divergent. PAB nie avoir visé son agresseur, celui-ci affirme l'avoir reçue dans le bras en tentant de se protéger le visage. Ensuite oui, il avoue avoir porté plusieurs coups à Bosse le laissant inanimé sur la chaussée.

Après deux heures d'audience la procureur de la République se lève pour livrer ses réquisitions. Elle demande 500 euros d'amende contre PAB et six mois de prison avec sursis contre Anthony. 

"Votre tour de magie sur la piste des mondiaux s'est transformé en cauchemar. Vous vous êtes retrouvé avec la tête d'Elephant Man. Sans l'intervention de certains témoins vous auriez pu y laisser la vie." - La procureure de la République

PAB clame son innocence

Le tribunal rendra sa décision le 28 mai prochain à 14 heures.