Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Bordeaux : un bateau de croisière percute une pile du pont Chaban Delmas

-
Par , France Bleu Gironde

Un bateau de croisière a percuté peu avant 13h ce lundi à Bordeaux une pile du Pont Chaban Delmas. Seuls 4 passagers sur les 90 qui se trouvaient à bord ont été légèrement blessés. Le navire aurait été victime d'une avarie moteur.

Les hommes du GRIMP ont été mobilisés pour évacuer les passagers restés sur le bateau
Les hommes du GRIMP ont été mobilisés pour évacuer les passagers restés sur le bateau © Radio France - Florence Pérusin

Bordeaux

Le bateau de croisière bien connu à Bordeaux le Burdigala a percuté ce lundi midi une pile du pont Chaban Delmas. Le navire venait de partir pour un déjeûner croisière sur la Garonne, avec 90 passagers à son bord, tous appartenant à un groupe de retraités venus du Puy de Dôme, pour fêter les 70 ans de l'un d'entre eux. Quelques minutes seulement après le départ, le navire aurait été victime d'une avarie moteur.

Un choc très violent

Le bateau lancé dans le sens du courant se serait alors mis à dériver en direction du pont. Le pilote, toujours aux commandes selon le récit des rescapés, n'aurait alors rien pu faire pour éviter le choc, décrit comme très violent. "Nous avons tous été projetés au sol, dont certains plus violemment" raconte Philippe l'un des passagers de la croisière. "Une fois ce premier choc passé, nous avons été projetés vers la rive droite, ou il y a eu là un second choc moins violent, et le bateau s'est enfin immobilisé".  

L'un des passagers du Burdigala 2 raconte l'accident

Le pire évité de justesse

Par chance, à ce moment là, aucune voie d'eau n'a été détectée. Les secours ont été rapidement déployés sur place, et les hommes du GRIMP (Groupe d'Intervention en Milieu Périlleux) ont été sollicités, en raison de l'accès très difficile à cette partie là de la berge. Une tyrolienne a dû être mise en place par les secours afin de pouvoir évacuer un à un les blessés. 4 d'entre eux souffrant de fractures et de contusions ont été conduits à l’hôpital Pellegrin pour subir des examens complémentaires. Le Burdigala lui, présente d'importants dégâts et sera immobilisé plusieurs semaines. 

Une tyrolienne a été déployée par les pompiers du GRIMP pour évacuer les blessés - Radio France
Une tyrolienne a été déployée par les pompiers du GRIMP pour évacuer les blessés © Radio France - Florence Pérusin
Choix de la station

France Bleu