Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Bordeaux : un homme arrêté après deux plaintes pour agressions sexuelles à St Augustin

lundi 29 janvier 2018 à 18:07 Par Stéphanie Brossard, France Bleu Gironde

Un homme d'une cinquantaine d'années a été interpellé par les policiers de Bordeaux et placé en hôpital psychiatrique après deux plaintes déposées dans le quartier St Augustin par des adolescentes de 13 à 14 ans pour des mains aux fesses aux abords du collège Emile Combes.

Les policiers de Bordeaux ont rapidement identifié l'agresseur présumé à St Augustin
Les policiers de Bordeaux ont rapidement identifié l'agresseur présumé à St Augustin © Maxppp -

L'affaire a suscité une vive émotion dans le quartier St Augustin de Bordeaux, deux ans après une autre affaire d'agressions sexuelles également aux abords du collège Emile Combes

La première plainte remonte à une dizaine de jours, la seconde au milieu de semaine dernière. Aussitôt le principal du collège Emile Combes est venu dans chaque classe, pour prévenir les adolescentes en particulier, qu'un homme rodait à la sortie des cours, et qu'il ne fallait pas quitter le collège sans être accompagnées. Message passé également juste à côté à l'école Flornoy auprès des parents, via Pro-Note, le logiciel de correspondance avec les familles.

Un simple d'esprit

Rapidement grâce aux témoignages recueillis et aux rondes effectuées par les policiers, l'agresseur présumé, auteur de "caresses et de mains aux fesses" a été identifié : un homme d'une cinquantaine d'années, sous curatelle, qui fait régulièrement des A/R en hôpital psychiatrique. C'est "un simple d'esprit, pas méchant" expliquent les enquêteurs, "qui ne se rend pas compte de ce qu'il fait" et qui, pour cette raison, ne sera pas poursuivi devant la justice, mais interné et soigné.

Une autre affaire à St Augustin il y a deux ans

Cette affaire rappelle mais n'a rien à voir avec celle de 2015/2016 déjà dans ce quartier St Augustin. Un Bordelais de 25 ans avait été arrêté pour agressions sexuelles, remis en liberté sous bracelet électronique puis interpellé à nouveau quelques mois plus tard, pour avoir récidivé. Lui avait été déclaré responsable de ses actes et condamné à 5 ans de prison ferme.