Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Un jeune de 16 ans gravement blessé par balle après avoir forcé un barrage de police à Bordeaux

- Mis à jour le
Par

Un jeune homme de 16 ans a été interpellé au volant d'une voiture ce lundi soir sur le quai Richelieu, à Bordeaux. Après avoir refusé d'obtempérer à un contrôle de policiers, il a foncé vers eux pour s'enfuir. Trois agents lui ont tiré dessus pour l'arrêter, le blessant grièvement au thorax.

L'enquête a été confiée à la Police Judiciaire. (Image d'illustration) L'enquête a été confiée à la Police Judiciaire. (Image d'illustration)
L'enquête a été confiée à la Police Judiciaire. (Image d'illustration) © Radio France - Radio France

Un jeune homme de 16 ans a été gravement blessé par balle lundi 1er mars vers 23h10, à Bordeaux. Il a refusé d'obtempérer à un contrôle de police au niveau du quai de Bacalan, alors qu'il roulait à très vive allure à bord d'une Audi de location, immatriculée en Pologne. 

Publicité
Logo France Bleu

Pris en chasse par une voiture de la BST (brigade spécialisée de terrain), le jeune homme, déjà connu des services de police, a pris la direction du quai Richelieu. Il s'est retrouvé bloqué par un deuxième équipage de policiers, venu en renfort. L'adolescent a alors fait marche arrière et percuté le premier véhicule, celui qui le poursuivait. Un policier présent à l'intérieur a été légèrement blessé au dos. 

Enquête ouverte pour "tentative d'homicide" sur des policiers 

La situation a ensuite dérapé : l'adolescent a tenté de fuir à nouveau et pour l'arrêter, trois policiers lui ont tiré dessus à plusieurs reprises. Le jeune homme de 16 ans a reçu plusieurs balles au thorax. Il a fini par stopper sa course deux kilomètres plus loin, quai Richelieu. Deux passagers, présents dans l'Audi, ont alors pris la fuite. L'un d'eux, un jeune majeur de 22 ans, a été a interpellé peu de temps après et placé en garde à vue.

Hospitalisé en urgence absolue au CHU de Pellegrin ce lundi soir, l'adolescent a été sauvé et s'est réveillé ce mardi, selon une source proche de l'enquête. La police judiciaire, qui enquête pour "refus d'obtempérer aggravé" et "tentative d'homicide sur personne dépositaire de l'autorité publique", va donc pouvoir l'interroger. L'IGPN a également été saisie à propos de l'usage de leurs armes par les trois policiers.  

Un phénomène qui augmente 

Les locations de voitures allemandes à des sociétés polonaises sont un phénomène grandissant à Bordeaux, selon Bruno Vincendon, secrétaire régional adjoint du syndicat Alternative Police CFDT : "L'avantage pour eux, c'est qu'ils ne risquent rien au niveau du code de la route. Et la puissance des moteurs leur permet de semer la police, ils n'hésitent pas à foncer sur les collègues", assure-t-il. 

Ce phénomène s'inscrit aussi dans un contexte de violences croissantes envers les forces de l'ordre, explique Eric Marrocq, secrétaire régional du syndicat Alliance en Nouvelle-Aquitaine : "Aujourd'hui, à Bordeaux, on a une trentaine d'interventions où on a des policiers qui sont blessés." Le policier syndiqué exige donc "des peines exemplaires" et réclame la venue du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin , à Bordeaux. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu