Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

VIDÉO - Bordeaux : un rodéo nocturne en plein centre-ville

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Ce jeudi soir, vers 22h, entre 60 et 80 motards ont déambulé à grande vitesse dans le centre-ville de Bordeaux.

Un rodéo nocturne dans le centre-ville de Bordeaux.
Un rodéo nocturne dans le centre-ville de Bordeaux. © Maxppp - Claude Prigent

Bordeaux, France

Entre 60 et 80 motos ont déambulé à grande vitesse dans le centre-ville hier jeudi soir entre 22h et 23h. En cette soirée d'Halloween, les motards affublés de masques sont passés notamment par la rue Esprit des Lois et la rue Sainte-Catherine. C'est le deuxième rodéo nocturne en peu de temps. Le 30 août dernier, les bordelais avaient été réveillés par des motards dans le secteur de Bordeaux nord.

Les motards ont commis plusieurs infractions en grillant des feux rouges et en passant par des voies interdites à la circulation. Par ailleurs, plusieurs deux-roues n'étaient pas homologués et d'autres avaient caché leur plaque d'immatriculation. 

Heureusement, il n'y a pas eu de dégâts, ni de blessés mais "ils ne respectent pas le code de la route et mettent les gens en danger", estime la police de Bordeaux qui a ouvert une enquête pour retrouver les participants et organisateurs du rodéo. Six personnes ont déjà été identifiées et quatre motos ont été confisquées. C'est ce que permet la loi « renforçant la lutte contre les rodéos motorisés » entrée en vigueur en août 2018.

Les contrevenants encourent jusqu'à un an de prison et 15.000 euros d’amende.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu