Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Bordeaux : un routier roumain mis en examen pour viol se suicide en prison

lundi 31 octobre 2016 à 15:48 France Bleu Gironde et France Bleu

Un routier d'origine roumaine a été retrouvé pendu dans sa cellule de la prison de Gradignan, près de Bordeaux, ce dimanche. L'homme âgé de 39 ans avait été mis en examen cet été pour le viol d'une jeune femme sur un parking.

La prison de Gradignan, près de Bordeaux.
La prison de Gradignan, près de Bordeaux. - Maxppp

Bordeaux, France

L'affaire avait provoqué un certain émoi cet été. Un routier d'origine roumaine et âgé de 39 ans avait été interpellé le 22 août dernier dans le Maine-et-Loire. Il était recherché depuis le viol d'une auto-stoppeuse de 18 ans survenu dans la nuit du 15 au 16 août sur le parking d'une station-service de la rocade de Bordeaux. Le chauffeur avait proposé à la jeune femme et à son compagnon, un couple de Nantais qui allait passer la nuit sur place, de dormir dans la cabine de son camion pendant qu'il irait se reposer ailleurs. Mais il était revenu, et avait violemment frappé le couple puis violé la jeune femme avant de s'enfuir.

Au terme d'un vaste dispositif de recherche mis en place par les policiers de la CRS autoroutière Aquitaine, le routier avait été arrêté et mis en examen pour viol et placé en détention provisoire. Ce lundi 31 octobre, le parquet de Bordeaux confirme qu'il a été retrouvé pendu dans sa cellule de la prison de Gradignan, où il attendait son procès.