Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Meurtre d'une femme à Bordeaux : l'ex-compagnon devait bientôt être jugé pour violences conjugales

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Ce lundi après midi, une femme de 35 ans a été retrouvée, un couteau planté dans le thorax, dans un immeuble du quartier Grand parc à Bordeaux. Elle est décédée des suites de ses blessures. Son ex-conjoint est activement recherché. Il devait être jugé pour des faits de violences conjugales.

Le quartier Grand Parc à Bordeaux théatre d'un homicide ce lundi après midi
Le quartier Grand Parc à Bordeaux théatre d'un homicide ce lundi après midi - Google maps

Bordeaux, France

Les secours sont intervenus, peu après 14h30 ce lundi, au 2 rue du docteur Schweitzer dans un immeuble du quartier Grand Parc à Bordeaux. Ils ont trouvé une femme de 35 ans, dont la nationalité n'a pas été précisée, décédée des suites de ses blessures. 

Elle portait des traces de blessures au cou. Un couteau était planté dans le thorax de la victime. Elle gisait au 2e étage d'un immeuble qui en comportait 12. L'équipe du SMUR a confirmé le décès de cette femme dès son arrivée. 

Son ex-compagnon recherché

Les policiers, chargés de l'enquête, n'ont retrouvé aucun témoin sur place. Mais ils sont à la recherche de l'ex-conjoint de la victime, déjà connu pour des faits de violences conjugales. 

Le parquet confirme l'ouverture d’une enquête pour homicide volontaire et que l'homme devait être jugé le 17 janvier 2020 devant le tribunal correctionnel de Bordeaux pour des faits de violences suivie d'incapacité totale de travail n'excédant pas 8 jours. 

La victime s'était séparée de lui depuis juillet 2017 et avait porté plainte en avril 2019. Ses quatre enfants ont été mis en sécurité sur décision du parquet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu