Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Bordeaux : une triple agression homophobe à la sortie d'un bar LGBT+

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Une association LGBTI+ de Bordeaux dénonce une multi-agression à caractère homophobe, à la sortie d'un bar, dans la nuit de vendredi à samedi. Les trois victimes ont été rouées de coups. Deux plaintes ont été déposées. Une enquête est ouverte.

Photo d'illustration / Un couple tenant deux drapeaux LGBT.
Photo d'illustration / Un couple tenant deux drapeaux LGBT. © Maxppp - Maxppp

L'association Le Girofard Bordeaux a donné l'alerte sur sa page Facebook, en publiant les photos du visage tuméfié d'une des victimes. "Une multi-agression à caractère homophobe a eu lieu à la fermeture d'un bar festif LGBTI+, le Buster" déclare l'association. Contacté par France Bleu Gironde, le président du Girofard, Michael Agbadebo, dénonce une agression "gratuite et rapide."

Les "coups se sont mis à pleuvoir et les insultes qui vont avec"

Les trois victimes, trois amis, se sont attardées à la sortie du bar pour fumer une cigarette. C'est alors qu'ils sont abordés par cinq jeunes hommes, à qui ils refusent de donner une cigarette. Selon Michael Agbadebo, les "coups se sont mis à pleuvoir et les insultes qui vont avec" lorsque les agresseurs ont réalisé qu'ils se trouvaient devant un bar gay. 

Michael Agbadebo : "Les coups se sont mis à pleuvoir, et les insultes qui vont avec"

Un acte inacceptable

Deux des trois victimes ont porté plainte. Michael Agbadebo les a accompagnées au commissariat. "Ils sont très atteints psychologiquement" dit-il, dénonçant un acte "inacceptable mais qui existe hélas encore, et encore beaucoup trop." Le caractère homophobe de l'agression a été retenu. Une enquête est ouverte, nous a confirmé le parquet de Bordeaux. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu