Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Bordères-sur-l'Echez : il filme l'incendie de sa maison et envoie la vidéo à sa compagne

-
Par , France Bleu Béarn

Un homme aurait mis le feu à sa maison ce samedi soir, vers 20h15, à Bordères-sur-l'Echez (Hautes-Pyrénées) avant d'envoyer la vidéo du départ de feu à sa femme. Elle dit subir des violences conjugales depuis des années.

Le premier étage de la maison a été entièrement détruit par les flammes (image d'illustration).
Le premier étage de la maison a été entièrement détruit par les flammes (image d'illustration). © Radio France - Victor Vasseur

Bordères-sur-l'Échez, France

Une maison a pris feu à Bordères-sur-l'Echez samedi soir, vers 20h15. Le feu n'a pas fait de victime. Le contexte conjugal difficile au sein du couple qui vit ici semble être la raison de cet incendie. L'homme qui y aurait mis le feu, selon les pompiers, a filmé le départ de feu avec son téléphone portable. Il a envoyé la vidéo à sa compagne qui n'était pas à l'intérieur, elle était hospitalisée ce soir-là.

Des violences physiques, verbales et psychologiques depuis des années

Selon nos confrères de la Dépêche du Midi, cette femme de 52 ans dit subir des violences à la fois physiques, verbales et psychologiques de la part de son compagnon même si elle n'a jamais porté plainte. Des violences qui dureraient depuis des années selon elle. 

Le couple est installé dans cette maison depuis moins de deux ans, et ils ne sont pas vraiment connus de leurs voisins dans ce quartier pavillonnaire où ils habitent. Ce qui est sûr c'est qu'ils ne vont pas retourner y vivre tout de suite. Le premier étage où l'homme de 43 ans a mis le feu est entièrement détruit, malgré l'intervention rapide d'une dizaine de pompiers. L'incendiaire a tout de suite été interpellé, sur place, par la police.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu