Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les gendarmes empêchent un double infanticide à Bouc-Bel-Air

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu
Bouc-Bel-Air, France

C'est un appel de la mère des enfants qui a évité le drame mercredi soir à Bouc-Bel-Air (Bouches-du-Rhône). En fin de soirée, les gendarmes, qui mettent moins d'un quart d'heure à intervenir, ont empêché un père de famille de se suicider et de tuer ses deux jeunes filles.

Un véhicule de gendarmerie. Illustration.
Un véhicule de gendarmerie. Illustration. © Radio France

Peu avant 23h mercredi, la gendarmerie reçoit un appel d'une mère de famille, en déplacement professionnel à Paris. Elle appelle au secours : son compagnon menace de se suicider. Il est alors à son domicile à Bouc-Bel-Air, avec leurs deux filles de 6 et 11 ans.

Rapidité d'intervention

Un quart d'heure plus tard, les gendarmes découvrent les enfants dans leur chambre. Une bouteille de gaz est ouverte. Le père s'est ouvert les veines et a absorbé de l'alcool et des cachets. Il a également aspergé de pétrole le domicile, heureusement sans mettre le feu.

A l'arrivée des gendarmes, les fillettes sont endormies. Le père, quant à lui, est inconscient ; un homme, selon une source proche de l'enquête, dans un état dépressif.

Les gendarmes sont intervenus en moins d'un quart d'heure et sauvé toute la famille. (Tony Selliez, FB Provence)

Les enfants sont sains et saufs. Le père a été transporté à l'hôpital, au CHU d'Aix-en Provence, et les fillettes au service pédiatrie. L'homme était encore soigné ce jeudi matin et pourrait être transféré en service psychiatrie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess