Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Faits divers – Justice

Boulangerie braquée à Brive : l'homme interpellé reconnait les faits

vendredi 2 novembre 2018 à 17:31 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin

24 heures après le braquage sous la menace d'une arme dans une boulangerie de Brive, un homme a été interpellé par la police. Pendant sa garde à vue, il a reconnu les faits. Il sera donc déféré devant le parquet dimanche. Il s'agit d'un homme de 49 ans, en grande difficulté financière.

La police de Brive vient d'interpeller un homme suspecté d'avoir braqué une boulangerie ce jeudi
La police de Brive vient d'interpeller un homme suspecté d'avoir braqué une boulangerie ce jeudi © Maxppp -

Brive-la-Gaillarde, France

Au lendemain du braquage de la boulangerie "le bon pain corrézien" avenue Georges Pompidou à Brive, un homme vient d'être interpellé par la police ce vendredi après-midi aux alentours de 16 heures.

L'homme de 49 ans passera en comparution immédiate lundi après-midi. Pendant sa garde à vue, il a reconnu les faits.  D'après le parquet de Brive, l'homme avait besoin d'argent pour éponger des dettes. Il s'agit d'une personne en grande difficulté financière, qui vit actuellement dans un centre d'hébergement social. 

En 24 heures, et après un travail rapide et efficace, les fonctionnaires du commissariat ont pu mettre la main sur un suspect qui vient d'être placé en garde à vue. Il est soupçonné d'être entré dans le commerce avec un couteau qui a servi à menacer la vendeuse. Elle n'avait pas opposé de résistance permettant au malfaiteur de s'emparer de la caisse. Le montant du préjudice n'est toujours pas précisément établi mais il s'élèverait à quelques centaines d'euros.