Faits divers – Justice

Bouloc : le suspect du meurtre de la joggeuse reste en prison

Par Bénédicte Dupont, France Bleu Toulouse vendredi 16 décembre 2016 à 11:14

La rue principale de Bouloc, au nord de Toulouse.
La rue principale de Bouloc, au nord de Toulouse. © Radio France - Julien Laignez

Patricia Bouloc avait été retrouvée morte au nord de Toulouse en 2011. Un suspect a été mis en examen et incarcéré en 2015. Il a demandé cette semaine sa remise en liberté, faute de preuve. La justice vient, ce vendredi, de la lui refuser.

Patricia Bouchon, mère de famille de 49 ans a été enlevée puis assassinée alors qu'elle faisait son jogging vers 5 heures du matin le 14 février 2011 dans les rues de Bouloc, une commune de 4.500 habitants à 30 kilomètres au nord de Toulouse. Son corps a été retrouvé 44 jours plus tard, dissimulé dans une canalisation d'eau à Villematier, une commune voisine.

Un suspect a été arrêté en février 2015 : Laurent Dejean, ouvrier du bâtiment intérimaire de 35 ans. L'homme, originaire de Bouloc, a été placé en garde à vue à deux reprises en 2014 mais a été relâché car son ADN ne correspondait pas à celui retrouvé sur le chemin où Patricia Bouchon avait disparu le jour de la Saint-Valentin 2011. Il a été mis en examen pour homicide volontaire et incarcéré dans la foulée.

Ses avocats ont fait mardi une demande de libération considérant qu'il n'existe pas de preuve contre leur client, qui clame son innocence depuis toujours. Ils réclamaient son assignation à résidence. Ce vendredi, la justice a estimé avoir suffisamment d'indices pour le maintenir derrière les barreaux.