Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Boulogne-sur-Mer : une expédition punitive présumée fait cinq blessés dont un grave

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Cinq jeunes âgés de 17 à 23 ans ont été blessés dimanche soir à coups de couteau et barre de fer place Léon Blum à Boulogne-sur-Mer. Leurs agresseurs présumés - qu'ils ne connaissaient pas - seraient venus de région parisienne. Ils sont toujours recherchés.

Les agresseurs présumés viendraient de région parisienne
Les agresseurs présumés viendraient de région parisienne © Radio France - RadioFrance

Boulogne-sur-Mer, France

On en sait plus sur les circonstances de la violente rixe dimanche soir à Boulogne-sur-Mer : cinq jeunes âgés de 17 à 23 ans ont été agressés par plusieurs personnes à coups de couteau et barre de fer place Léon Blum, dans le quartier Damrémont. L'un d'eux, âgé de 19 ans, avait été hospitalisé dans la foulée en urgence absolue. Après avoir été opéré hier au CH Boulogne, son pronostic vital n'est plus engagé.

Le lien entre ses deux bandes : une jeune Boulonnaise de moins de 20 ans

Selon les informations recueillies par France Bleu Nord, il s'agirait d'une expédition punitive. Au coeur de l'affaire : une jeune fille, une Boulonnaise âgée de moins 20 ans. Elle connaît et fréquente les cinq nordistes blessés dimanche soir et - même si elle a d'abord affirmé le contraire - elle est aussi en contact avec une bande de jeunes résidant en région parisienne. Elle aurait même rencontré l'un d'eux récemment, en dehors de Boulogne.

C'est ce donc deuxième groupe francilien qui débarque dimanche place Léon Blum : cagoulés, armés de couteaux et de barres de fer, les Parisiens rouent de coups les Nordistes - qu'ils n'ont jamais vu auparavant - avant de prendre la fuite en voiture.  Le motif de l'agression est encore flou : selon nos informations, les enquêteurs privilégient la piste d'un sentiment de jalousie lié peut-être à une relation amoureuse et qui aurait poussé la jeune fille à faire venir ses amis parisiens dans le Pas-de-Calais pour en découdre avec les Nordistes. La Boulonnaise doit être interrogée par les enquêteurs.