Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Bourges : trois chauffeurs de bus relaxés à cause d'un radar défaillant

vendredi 29 mars 2019 à 17:37 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

Il peut arriver aux radars de flasher par erreur ! Le tribunal de police de Bourges vient de relaxer trois chauffeurs des bus de l'agglomération berruyère.

A Bourges comme ailleurs, certains radars ne flashent pas toujours à bon escient
A Bourges comme ailleurs, certains radars ne flashent pas toujours à bon escient © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

Entre février et juin 2016, ces trois conducteurs avaient été flashés à des vitesses variant de 87 à 105 km/h au lieu de 50 km/h. Leur avocat a convaincu le tribunal qu'il était impossible que ces bus urbains aient roulé à une telle vitesse...  Maître Eugène Bangoura disposait d'un argument de poids : ces bus sont bridés à 70 km/h ! 

Les bus de l'agglomération de Bourges sont bridés à 70 km/h - Radio France
Les bus de l'agglomération de Bourges sont bridés à 70 km/h © Radio France - Michel Benoit

Et matériellement, il parait assez difficile de rouler vite avec un bus alors que d'autres véhicules circulent aussi sur cette voie. Des voitures notamment qui elles n'ont pas été flashées, s'étonne Me Bangoura. Pour l'avocat, l'explication est simple : " Le radar était défaillant. Il n'était sans doute pas paramétré correctement pour enregistrer la vitesse de bus de ville." 

De nombreux radars continuent d'être dégradés à Bourges et dans le département du Cher. - Radio France
De nombreux radars continuent d'être dégradés à Bourges et dans le département du Cher. © Radio France - Michel Benoit

Les chauffeurs échappent donc à une suspension de permis qui aurait été dramatique pour eux. L'état doit contrôler régulièrement la fiabilité des radars, rappelle Pierre Chasseray, délégué général de l'association 40 millions d'automobilistes : " Avec le temps, les radars se "décalibrent" . Il est donc nécessaires de les étalonner régulièrement. Il y a d'ailleurs une marge de pondération technique sur les radars, imposée par les fabricants de matériel. L'absence de contrôle régulier de la justesse de mesure des radars est l'un premiers motifs d'annulation de la sanction." En 2016, ce radar avait été réparé à deux reprises, signe de certains dysfonctionnements.