Faits divers – Justice

Bourges : enquête sur la vidéo d'un supporter des Bleus brûlant un drapeau algérien

Par Géraldine Marcon et Faouzi Tritah, France Bleu Berry mardi 1 juillet 2014 à 19:41

Extrait de la vidéo Youtube qui montre le supporter tentant de mettre le feu au drapeau.

Alors que la France fêtait la qualification des Bleus pour les quarts de finale de la Coupe du monde lundi soir, un supporter s'est fait filmer en train d’enflammer un drapeau algérien à Bourges. La vidéo en ligne depuis ce mardi provoque un tollé sur la toile, une enquête a été ouverte pour incitation à la haine raciale.

Ce lundi soir une poignée de supporters de l’équipe de France de football fêtent la victoire face au Nigeria place Séraucourt à Bourges. Alors que la rencontre entre l’Allemagne et l’Algérie va suivre, les fans des Bleus manifestent leur joie autour de la fontaine, on entend la Marseillaise et les klaxons de la victoire. C’est à ce moment là qu’un homme décide de brandir un grand drapeau Algérien avant de tenter d’y mettre le feu avec son briquet.

À plusieurs reprises des supporters tentent de raisonner l’incendiaire "Ca sert à rien", "Ils respectent notre équipe on respecte la leur" lui disent plusieurs des personnes que l’on voit sur la vidéo filmée avec un téléphone portable et mise en ligne ce mardi. L'acte est isolé, et c'est un autre supporter qui arrache le drapeau des mains de l'incendiaire et le jette dans la fontaine pour mettre fin à cette initiative.

Une enquête a été ouverte pour "incitation à la haine raciale"

Ce geste suscite depuis un tollé avec la mise en ligne de la vidéo sur la toile. Il intervient dans un climat politique tendu après les débordements liés à la victoire des Fennecs la semaine dernière, et au renforcement du niveau de sécurité qui s’en est suivi dans les grandes villes de France. A Bourges, le parquet s'est immédiatement saisi de l'affaire. Une enquête a été ouverte pour incitation à la haine raciale sur support vidéo. L'incendiaire, reconnaissable sur la vidéo mise en ligne, risque une peine qui peut aller jusqu’à un an de prison.

Le député du Cher Yann Galut a condamné fermement cet acte et appelé au calme, "Brûler un drapeau d'un pays quel qu'il soit est inacceptable(…)Personne ne doit tomber dans cette provocation voulu par des d'extrémistes et des imbéciles". Le maire de Bourges Pascal Blanc lui s'exprimera ce mercredi.

Les précisions de Faouzi Tritah.