Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Bourges : la cour d'appel plus clémente pour un escroc au rétroviseur

jeudi 24 novembre 2016 à 16:13 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

Une peine adoucie en appel à Bourges pour un escroc au rétroviseur. La cour a condamné cet homme de 26 ans, à 30 mois d'emprisonnement dont 20 assortis du sursis. En première instance en janvier dernier, il avait écopé de 30 mois ferme.

La cour d'appel de Bourges accorde une partie de sursis pour l'escroc au rétroviseur
La cour d'appel de Bourges accorde une partie de sursis pour l'escroc au rétroviseur © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

La justice reproche à cet individu pas moins de quatorze escroqueries au rétroviseur sur un mois et demi, début 2015 dans le Cher avec des préjudices parfois très importants. Dans le collimateur de cet escroc, des personnes âgées en voiture. Lorsqu'elles passent à sa hauteur, il fait résonner un bruit de ferraille et leur fait croire qu'elles lui ont cassé son rétroviseur. Des appels de phare pour les inciter à s'arrêter. Il parvient à les convaincre d'aller retirer de l'argent au distributeur pour une indemnisation à l'amiable. 300, 600 et même jusqu'à 4.000 euros pour une vieille dame de 87 ans. L'homme sévit d'Henrichemont à St-Amand-Montrond en passant par St-Doulchard, Sancoins, Lignières... 14 plaintes sur un peu plus d'un mois. La gendarmerie du Cher déclenchera même le plan épervier pour le retrouver. L'escroc sera finalement interpellé en Suisse, pour d'autres méfaits. Il a reconnu 12 des 14 arnaques qui lui sont reprochées. L'homme dort déjà en prison, dans le Sud de la France : déjà condamné pour 13 autres faits similaires du côté de Montpellier.