Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Bourges : la patinoire ne rouvrira pas de sitôt

jeudi 13 septembre 2018 à 18:36 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

Souvenez-vous : c'était dans la nuit du 13 août de l'année dernière. Un incendie endommageait la patinoire de Bourges. 13 mois plus tard, le bâtiment est toujours fermé et les patineurs doivent patienter. Le pire, c'est qu'aucune date de réouverture n'est pour l'instant annoncée.

La patinoire de Bourges, fermée depuis plus d'un an suite à un incendie.
La patinoire de Bourges, fermée depuis plus d'un an suite à un incendie. © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

Les assureurs doivent se mettre d'accord sur le montant des travaux à réaliser. Si cela coince aujourd'hui, c'est parce que la mairie de Bourges, propriétaire du bâtiment, a demandé une nouvelle expertise. Il s'agir d'être sûr que la structure de la patinoire n'a pas été endommagée par cet incendie survenu sans doute après un court-circuit dans un chauffe-patin. Nathalie Bonnefoy, adjointe au maire de Bourges, chargée des sports : "Nous avons l'autorisation de notre assureur de lancer une expertise pour connaitre les travaux à réaliser et surtout l'ampleur de ces travaux, que nous devrons payer puisque nous sommes propriétaires du bâtiment.  Il nous faut donc le chiffrage des travaux pour pouvoir l'inscrire dans notre budget." 

Nathalie Bonnefoy, adjointe au maire de Bourges, chargée des sports. - Radio France
Nathalie Bonnefoy, adjointe au maire de Bourges, chargée des sports. © Radio France - Michel Benoit

Si la chape du bâtiment était fragilisée, cela alourdirait considérablement la facture. Ce diagnostic devrait arriver en octobre. La mairie pourra alors annoncer une date de réouverture en fonction de l'ampleur des travaux nécessaires, affirme Nathalie Bonnefoy : " Cela fait long, c'est vrai, mais on veut être sûr de ce que l'on fait. On veut déterminer le chiffrage pour chaque assurance." 

La patinoire de Bourges, après l'ncendie - Radio France
La patinoire de Bourges, après l'ncendie © Radio France - Sarah Tuchscherer

Il faut donc faire contre mauvaise fortune bon coeur. Quant aux salariés de la patinoire, une dizaine de personnes, employées par la société Vert Marine, à qui l'exploitation de la patinoire a été concédée par la ville, ils sont en chômage partiel. L'assurance de la société doit aussi intervenir. Il faut savoir que l'incendie du Centre Pierre de Coubertin à Bourges en 2008 avait coûté cher à la ville. Bourges avait reçu environ 2,3 millions d'euros de l'assureur mais la justice l'avait déboutée d'un remboursement supplémentaire de 497.000 euros. On comprend donc mieux la prudence des élus aujourd'hui. 

Le hall de la patinoire de Bourges, noirci par l'incendie - Radio France
Le hall de la patinoire de Bourges, noirci par l'incendie © Radio France - Sarah Tuchscherer

Petite consolation pour les passionnés de glisse :  la patinoire d'Issoudun rouvre ce samedi après-midi après sa fermeture estivale de deux mois. Ses responsables disent avoir un peu plus de monde depuis l'incendie de Bourges. La patinoire d'Issoudun accueille 30 à 35.000 patineurs à l'année.