Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Bourges : la police municipale se mouille !

lundi 6 mars 2017 à 18:49 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

Depuis le mois de janvier, un éco-garde est affecté aux marais de Bourges : 135 hectares de nature au coeur de la ville. 1.500 parcelles plus ou moins bien entretenues. Il s'agit d'un policier municipal détaché à plein temps sur ce coeur de verdure si cher aux berruyers.

Pascal, le policier municipal affecté aux marais de Bourges, peut se déplacer en barque
Pascal, le policier municipal affecté aux marais de Bourges, peut se déplacer en barque © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

Jusqu'à présent, il n'y avait pas de surveillance particulière sur les marais de Bourges, hormis les rondes ou les interventions de la police nationale et de la police municipale. Bien sûr, ce n'est pas cet unique agent qui permettra de mettre fin au vandalisme des cabanons, dont se plaignent tous les propriétaires des marais de Bourges. mais sa présence en uniforme pourra être dissuasive. Pascal se déplace à pied, en vtt ou en barque (en silence donc) et peut repérer des va et vient suspects. Un rôle de police, mais surtout de prévention ; en incitant par exemple les propriétaires à ne pas entreposer trop de matériels dans leurs cabanons. Avant tout un rôle de sensibilisation, plutôt que de répression. Par exemple, sur les feux, théoriquement interdits. "Il y a la réglementation, explique Pascal, et puis il y a la pratique. Comme chacun sait, c'est très difficile d'évacuer les choses sur des parcelles, pour certaines, uniquement accessibles en barque. Je vais donc travailler à la mise en place pratiques alternatives comme l'utilisation de broyeurs pour les déchets verts"

Pascal, l'éco-garde, des marais de Bourges - Radio France
Pascal, l'éco-garde, des marais de Bourges © Radio France - Michel Benoit

Pascal intervient déjà depuis le mois de janvier sur l'éducation des propriétaires de chien. Pas de verbalisation pour le moment pour ceux qui ne tiennent pas leur animal en laisse ou pour ceux qui ne ramassent pas les déjections de leur animal, Pascal se contente d'un rappel à la loi, et distribue des sachets plastiques. L'été, il veillera à ce que les adolescents ne se baignent pas n'importe où.

Une barque typique du marais de Bourges et son bâton (la bourde) pour la guider et l'entrainer - Radio France
Une barque typique du marais de Bourges et son bâton (la bourde) pour la guider et l'entrainer © Radio France - Michel Benoit

Son rôle sera aussi de tenter de limiter l'usage des pesticides par les propriétaires de parcelles dans cette zone humide. Le respect de l'environnement sera au coeur de son action. Lui même est licencié en biologie des organismes et possède une parcelle dans les marais... il sait de quoi il parle !