Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Bourges : le docteur Dassas condamné à 10 ans de prison

vendredi 29 juin 2018 à 16:25 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

L'ancien médecin d'Argent sur Sauldre a été reconnu coupable de viol pour 32 des 36 plaignantes, et d'atteinte à l'intimité pour 9 d'entre elles qu'il avait filmées lors d'examens gynécologiques.

L'entrée de la cour d'assises du Cher à Bourges
L'entrée de la cour d'assises du Cher à Bourges © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

Les vidéos réalisées par le docteur Dassas ont pesé lourd dans la balance. Dans ses attendus, la cour d'assises précise que ces enregistrements démontrent les préoccupations "extra-médicales" du médecin, "frustré sexuellement". Un verdict étayé également par les témoignages des experts cités pour ce procès, qui ont tous condamné l'utilité de ces examens gynécologiques et les gestes réalisés. Cette jeune fille, mineure à l'époque des faits, a subi deux examens par le docteur Dassas : " Ce qu'on a vécu a été reconnu par la cour et on est toutes soulagées. Maintenant, je vais dormir ! Je vais essayer d'aller de l'avant, essayer de faire à nouveau confiance à des médecins que ce soit pour ma vie en général et ma vie de femme en particulier." 

La salle d'audience de la cour d'assises du Cher - Radio France
La salle d'audience de la cour d'assises du Cher © Radio France - Michel Benoit

L'avocat de la défense avait pourtant argué des recommandations du collège national de médecine pour justifier les gestes du docteur Dassas ; Me Natali n'a pas été entendu : "Je prends acte de la décision de la cour d'assises et je m'entretiendrai avec mon client pour la suite à donner à cette affaire." Pour Me Anne-Laure Bezard, qui représente plusieurs victimes, la cour a su faire la part des choses en condamnant le docteur sur des faits précis : " Je pense que s'il a été condamné c'est qu'ils n'avaient aucun doute. Il y a quand même eu quatre acquittement pour quatre patientes, ce qui démontrer que si les jurés ont eu un doute sur la nature médicale ou non des actes qui ont été posés, ils ont fait ce qu'il y avait à faire."  Le docteur Dassas est également condamné à une interdiction de séjour de 10 ans dans le Cher et une interdiction d'exercer la médecine (symbolique car il est en retraite). L'ancien médecin d'Argent sur Sauldre a 10 jours pour faire appel.