Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bourges : le ministère diligente une inspection après la double évasion du Bordiot

-
Par , France Bleu Berry

Toujours pas de nouvelles des deux évadés de la prison du Bordiot à Bourges. Deux truands notoires condamnés pour des gros cambriolages, parfois violents.

La prison du Bordiot à Bourges
La prison du Bordiot à Bourges © Radio France - Michel Benoit

Les deux truands se sont fait la belle dimanche matin, après avoir escaladé le mur de l'une des cours de promenade. Un troisième détenu a pu être arrêté par les gardiens. La garde des sceaux a saisi l'inspection générale de la justice pour essayer de repérer les failles qui auraient pu favoriser cette évasion. Elle surprend d'autant plus que d'importants travaux ont été menés au Bordiot ces dernières années. La prison de Bourges, date de 1896.  Plus de trois millions d'euros ont été investis notamment pour réorganiser justement les cours de promenade. Les travaux ont été menés à partir de 2015 pour aménager trois grandes cours, pour une surface totale d'environ 400 m2 en lieu  et place des neuf petits espaces de promenade qui existaient auparavant. Une rationalisation des lieux permettant une meilleure surveillance. Les syndicats ne se plaignent pas de sous-effectifs au Bordiot, au niveau des surveillants même s'ils sont moins nombreux évidemment le weekend. Dernièrement, le réseau de caméras avait été renforcé. Il faut dire que la prison de Bourges n'échappe pas à la surpopulation carcérale : 159 détenus ces derniers jours pour 116 places (dont 17 réservées aux femmes), soit un taux d'occupation de 137 %. L'inspection générale de la justice devrait faire connaître ses conclusions assez rapidement, en fin de semaine ou début de semaine prochaine au plus tard.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu