Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bourges : la grève des audiences suspendue par les avocats

-
Par , France Bleu Berry

Les avocats du barreau de Bourges ont décidé de suspendre leur mouvement de grève contre la réforme des retraites. Les huit semaines de mobilisation ont entraîné des retards d'au moins six mois pour certaines affaires traitées par la cour d'appel de Bourges.

Les avocats du barreau de Bourges ont participé à la manifestation
Les avocats du barreau de Bourges ont participé à la manifestation © Radio France - Michel Benoit

Après huit semaines de protestation contre la réforme des retraites, les avocats du barreau de Bourges suspendent leur grève des audiences. La décision a été prise à l'unanimité ce lundi matin, comme l'indique le barreau de Bourges sur Twitter. Malgré tout, il est précisé que les avocats vont rester mobilisés et que de "nombreuses actions" sont prévues dans les prochaines semaines.

Cette réforme des retraites, elle inquiète les avocats pour deux raisons. D'abord, car elle risque de faire baisser les pensions de retraite des avocats. Et aussi car elle risque de faire augmenter les cotisations. Conséquence : certains cabinets d'avocats sont directement menacés, notamment dans l'Indre et le Cher.

Mercredi 26 février, la cour d'appel de Bourges avait indiqué dans un communiqué de presse que le fonctionnement des juridictions était "gravement perturbé" par cette longue grève des avocats. La semaine du lundi 17 au vendredi 21 février, 174 dossiers ont été renvoyés. Des dossiers qui ne seront pas traités avant six mois dans le meilleur des cas. Les affaires sont même renvoyées à début 2021 en matière sociale.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu