Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Bourges : On ne chôme pas au tribunal

lundi 28 janvier 2019 à 17:47 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

Toujours plus de poursuites au tribunal de grande instance de Bourges dont c'était lundi l'audience de rentrée solennelle. Le nombre d'affaires traitées a augmenté de 11 % en 2018 et le nombre de poursuites s'est accru de près de 25 % .

Audience solennelle de rentrée au tribunal de grande instance de Bourges
Audience solennelle de rentrée au tribunal de grande instance de Bourges © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

2276 : c'est le nombre d'affaires traitées en moyenne par chaque magistrat du parquet à Bourges en 2018 (ndlr : c'est le parquet qui diligente les poursuites). C'est 45 % de plus que la moyenne des tribunaux comparables. Il n'y a que 5 magistrats pour faire fonctionner ce parquet 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24... Un renfort serait donc le bienvenu pour le procureur qui ne se fait pas beaucoup d'illusion sur sa demande. D'autant que les résultats sont plutôt bons : le nombre d'affaires résolues augmente de 4,5 %, les cambriolages diminuent de 15 % et on note une belle éclaircie pour le secteur de Vierzon

Les autorités présentes dans la salle d'audience pour l'audience solennelle de rentrée du tribunal de Bourges. - Radio France
Les autorités présentes dans la salle d'audience pour l'audience solennelle de rentrée du tribunal de Bourges. © Radio France - Michel Benoit

Là-bas, la délinquance, tout faits confondus, chute de 21 % et les violences de 18 %. Les résultats sans doute du groupe local de traitement de la délinquance mis en place fin 2017. Des magistrats (et des avocats) globalement inquiets à Bourges de la prochaine loi de programmation de la justice et qui réclament plus de greffiers. Le délai moyen de traitement des affaires a d'ailleurs augmenté d'un mois en 2018.