Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bourges : On ne chôme pas au tribunal

-
Par , France Bleu Berry

Toujours plus de poursuites au tribunal de grande instance de Bourges dont c'était lundi l'audience de rentrée solennelle. Le nombre d'affaires traitées a augmenté de 11 % en 2018 et le nombre de poursuites s'est accru de près de 25 % .

Audience solennelle de rentrée au tribunal de grande instance de Bourges
Audience solennelle de rentrée au tribunal de grande instance de Bourges © Radio France - Michel Benoit

2276 : c'est le nombre d'affaires traitées en moyenne par chaque magistrat du parquet à Bourges en 2018 (ndlr : c'est le parquet qui diligente les poursuites). C'est 45 % de plus que la moyenne des tribunaux comparables. Il n'y a que 5 magistrats pour faire fonctionner ce parquet 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24... Un renfort serait donc le bienvenu pour le procureur qui ne se fait pas beaucoup d'illusion sur sa demande. D'autant que les résultats sont plutôt bons : le nombre d'affaires résolues augmente de 4,5 %, les cambriolages diminuent de 15 % et on note une belle éclaircie pour le secteur de Vierzon

Les autorités présentes dans la salle d'audience pour l'audience solennelle de rentrée du tribunal de Bourges.
Les autorités présentes dans la salle d'audience pour l'audience solennelle de rentrée du tribunal de Bourges. © Radio France - Michel Benoit

Là-bas, la délinquance, tout faits confondus, chute de 21 % et les violences de 18 %. Les résultats sans doute du groupe local de traitement de la délinquance mis en place fin 2017. Des magistrats (et des avocats) globalement inquiets à Bourges de la prochaine loi de programmation de la justice et qui réclament plus de greffiers. Le délai moyen de traitement des affaires a d'ailleurs augmenté d'un mois en 2018.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu