Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Bourges : un trafiquant de tabac condamné

mercredi 13 mars 2019 à 18:30 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

Un trafiquant de cigarettes et d'alcool condamné hier par le tribunal de Bourges : c'est assez rare pour être signalé. Cet homme, originaire des pyrénées, avait été intercepté par les douanes au péage de l'A20 à Vierzon en juillet dernier.

Le prétoire du tribunal de grande instance de Bourges
Le prétoire du tribunal de grande instance de Bourges © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

A bord de son véhicule : des centaines de paquets de cigarettes et de l'alcool. Tout cela en provenance d'Andorre. L'homme devra payer 20.000 euros : cela correspond à l'amende et aux taxes qu'auraient du percevoir l'état. 6.000 euros d'amende et 14.000 euros au titre des taxes. Cet homme, qui touchait le rsa, comptait revendre ses bouteilles et ses cigarettes dans le Nord de la France. Il y en avait pour 12.000 euros. Des cartouches achetées moins de 30 euros en Andorre et revendues 50 euros en France. Un trafic qui explose avec l'augmentation du prix du tabac. L'année dernière, les douanes ont saisi 241 tonnes de tabac, une augmentation de 15 %. Le trafic sur internet se porte bien également bien qu'il soit interdit d'y acheter du tabac en France. Des sites, basés à l'étranger vous le proposent pourtant. La contrebande représenterait 5 % du marché français. Les douanes font des contrôles aléatoires dans les centres postaux mais sont loin de tout intercepter. Il existe même des groupes fermés sur les réseaux sociaux qui vous livrent vos cigarettes. De 3 à 5 euros le paquet, contre 8 euros chez le buraliste. Les amendes ont été doublées : jusqu'à 5.000 euros, mais ne sont pas encore assez dissuasives.