Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Bourges : une fillette de six ans dans un état critique après avoir subi des actes de maltraitance

jeudi 4 janvier 2018 à 11:59 Par Sarah Tuchscherer, France Bleu Berry, France Bleu Occitanie et France Bleu

Une fillette de six ans a été prise en charge ce week-end par l'hôpital de Bourges. Elle était dans le coma et souffrait de multiples ecchymoses. Quatre personnes de sa famille, dont sa mère, sont actuellement en garde-à-vue.

La fillette a été transportée inconsciente à l'hôpital de Bourges
La fillette a été transportée inconsciente à l'hôpital de Bourges © Maxppp - Stéphanie Para

Bourges, France

La petite fille a été emmenée à l'hôpital de Bourges samedi 30 décembre au matin. Elle était dans le coma, souffrait de multiples ecchymoses. Son corps portait aussi des traces de brûlures et de morsures. Face à la gravité de son état, les médecins ont rapidement décidé son transfert à l'hôpital de Tours. 

Une fausse identité

Trois personnes accompagnaient alors l'enfant : sa mère, qui a donné une fausse identité au personnel avant de prendre la fuite et deux autres femmes qui ont déclaré ne pas connaître la fillette et l'avoir trouvée inanimée dans la rue. Les policiers le découvriront plus tard, il s'agit en fait de la mère du compagnon de la maman de la petite victime et de la sœur de ce même compagnon. Elles ont été arrêtées à Bourges ce mardi. 

Quatre membres de la famille interpellés

La maman de la fillette, elle, a été interpellée ce même jour, en compagnie de son compagnon, à Toulouse, alors qu'elle tentait d'échapper à la police. On ignore si cet homme est bien le père de l'enfant. En garde-à-vue, il aurait reconnu lui avoir donné quelques coups mais il nie être responsable de l'ensemble de ses blessures. Ces quatre personnes seront présentées ce jeudi après-midi à un juge en vue d'une mise en examen. Elles pourraient être inculpées pour actes de torture et de barbarie.

Un placement en famille d'accueil envisagé

La fillette, âgée de six ans, a un petit frère, d'un an plus jeune, qui a été placé en famille d'accueil il y a quelques mois. La victime, elle-même, aurait dû l'être. Un juge des enfants avait ordonné son placement en octobre, mais d'après le procureur de la République, Joël Garrigue, la mère aurait tout fait pour s'y opposer.