Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Bourgoin-Jallieu : un couple décède dans un carambolage, un gendarme en garde-à-vue

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Isère

Deux retraités sont décédés dans un accident impliquant six véhicules mardi 26 février, à Bourgoin-Jallieu (Isère). Un des conducteurs a été placé en garde-à-vue. Ce gendarme, qui n'était pas en service au moment des faits, était ivre.

Un carambolage a fait deux morts à Bourgoin-Jallieu le 26 février.
Un carambolage a fait deux morts à Bourgoin-Jallieu le 26 février. © Maxppp - Jean-François Frey

Bourgoin-Jallieu, France

Un couple de septuagénaires, un homme de 72 ans et une femme de 70 ans, sont morts dans un carambolage à Bourgoin-Jallieu (Isère), mardi 26 février. L'accident s'est produit vers 19h20, au niveau d'une bretelle d'insertion d'une 2x2 voies, sur la route départementale 1006 en direction de l'Isle-d'Abeau. 

Un gendarme du Nord-Isère mis en cause

Six voitures ont été impliquées. D'abord, la voiture du couple décédé s'est fait percuter par l'arrière par un véhicule. Quatre autres voitures qui arrivaient n'ont pas réussi à éviter l'accident. Une infirmière de 27 ans a également été blessé dans le choc, mais elle a malgré tout tenté de faire un message cardiaque au couple de retraités. En vain.

Le conducteur de la voiture qui a percuté en premier celle des deux victimes, a été placé en garde-à-vue mardi soir. Il a été contrôlé positif au test d'alcoolémie. Cet homme de 35 ans est un gendarme du Nord-Isère qui n'était pas en service au moment de l'accident. La vitesse pourrait également être en cause. Mardi soir, la route a été coupée pendant quatre heures.