Faits divers – Justice

Bourogne: Gisèle a tout perdu dans l'incendie de sa maison, la solidarité s'organise

Par Isabelle Rolland et Nicolas Wilhelm, France Bleu Belfort-Montbéliard lundi 23 janvier 2017 à 18:46

La maison de Gisèle, à Bourogne, ravagée par les flammes le week-end dernier
La maison de Gisèle, à Bourogne, ravagée par les flammes le week-end dernier © Radio France - Nicolas Wilhelm

La solidarité s'organise à Bourogne, dans le Territoire de Belfort, pour venir en aide à une habitante de la commune. Gisèle, 72 ans qui a tout perdu samedi 21 janvier, dans un incendie qui a ravagé sa maison.

Samedi 21 janvier, une maison d'habitation était ravagée par un incendie, rue Lablotier à Bourogne dans le Territoire de Belfort. Sa propriétaire, Gisèle, 72 ans était partie faire des courses et a découvert sa maison en flamme à son retour. La septuagénaire a tout perdu, ses affaires, ses souvenirs et même sa chienne, intoxiquée par les fumées. Gisèle a été recueillie par le plus jeune de ses 7 enfants. Mais quelques heures après ce drame, c'est un véritable élan de solidarité qui s'organise à Bourogne.

On se retrouve tout nu, Gisèle 72 ans

Gisèle n'a pas tardé à avoir des appels: "une dame m'a proposé des puzzles pour m'occuper, de la laine aussi pour tricoter. Une voisine de mon fils m'a aussi proposé des affaires. C'est important d'avoir du soutien et des gens solidaires dans ces cas là, car on se retrouve tout nu dans tous les sens du terme. Quand je regardais les histoires de catastrophes, comme les inondations et tout ça, on se dit, c'est terrible. Quand on le vit, c'est vraiment, vraiment terrible."

Gisèle soulagée de la mobilisation après l'incendie qui a ravagé sa maison

Parmi les premiers à avoir montré de la solidarité Jean-Pierre, le voisin de Giséle: "Je ne veux pas lui remonter sa maison, c'est pas dans mes moyens, mais donner un peu d'argent. 40 ans de vie foutus, tout a brûlé !"

De l'aide administrative et des bons d'achats

Le maire de la commune Jean-François Roost n'est pas en reste. "Nous allons lui faciliter la tâche pour tout ce qui est de l'ordre de l'administratif. Et puis nous allons lui donner des bons d'achats pour qu'elle puisse rapidement subvenir rapidement à ses besoins courants."

La solidarité s'organise à Bourogne