Faits divers – Justice

Bouygues condamné dans l'affaire de travail au noir à l'EPR de Flamanville

Par Julien Pasqualini, France Bleu Cotentin mardi 7 juillet 2015 à 16:16

Le tribunal correctionnel de Cherbourg a condamné Bouygues à 25 000 euros d'amende pour travail au noir sur le chantier de l'EPR
Le tribunal correctionnel de Cherbourg a condamné Bouygues à 25 000 euros d'amende pour travail au noir sur le chantier de l'EPR © Radio France - Julien Pasqualini

Le géant du BTP Bouygues Travaux Publics a été condamné ce mardi à 25000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Cherbourg. L'entreprise ainsi que quatre autres étaient poursuivies pour recours au travail dissimulé sur le chantier de l'EPR de Flamanville entre 2008 et 2012. Bouygues va faire appel.

Après avoir reporté son jugement d'un mois, le tribunal correctionnel de Cherbourg a donc finalement tranché : les juges condamnent Bouygues à 25000 d'amende pour avoir eu recours à 460 ouvriers polonais et roumains non déclarés sur le chantier de l'EPR de Flamanville. C'est une peine bien inférieure aux réquisitions du parquet, qui avait demandé 150000 euros d'amende lors du procès en mars dernier.

Atlanco, société d'intérim internationale qui a fourni les employés étrangers est condamnée à 70000 euros d'amende. Elco, société de bâtiment roumaine est elle condamnée à 40000 euros d'amende. Deux autres entreprises écopent également de 5000 et 15000 euros d'amendes.

La CGT qui s'était constituée partie civile, parle d'une demi-victoire. Le syndicat aurait espéré des peines plus lourdes, et donc plus dissuasives à ses yeux.

Mais d'ores et déja on sait qu'il y aura un second procès, puisque Bouygues annonce son intention de faire appel.