Faits divers – Justice

Braderie de Lille : 3.000 policiers et militaires mobilisés ce week-end

Par Jeanne-Marie Marco, France Bleu Nord et France Bleu mercredi 30 août 2017 à 20:38

Le dispositif de sécurité de la braderie de Lille détaillé à la Préfecture du Nord
Le dispositif de sécurité de la braderie de Lille détaillé à la Préfecture du Nord © Radio France - Jeanne marie Marco

Sans surprise, Lille déploie un énorme dispositif de sécurité pour la Braderie de ce week-end. En tout 3.000 policiers et militaires sont mobilisés à la fois dans la ville et sa large périphérie.

Le dispositif de sécurité de la Braderie de Lille a été présenté ce mercredi après-midi en Préfecture du Nord. En tout ce week-end 3.000 policiers et militaires ainsi que 850 agents municipaux sont mobilisés pour sécuriser l'événement qui devrait accueillir des milliers de visiteurs.

Dans les rues, les gares, le ciel ..

Les policiers et militaires seront mobilisés dans la ville mais aussi dans toute sa périphérie. La Préfecture aura un œil sur l'ensemble des visiteurs de la Braderie. Ainsi, les forces de l'ordre seront dans le périmètre de la braderie, dans le reste de la ville, à son entrée mais aussi aux alentours.

Les gares de Lille , celles du Nord à Paris et de Bruxelles seront également sécurisées "plus que d'habitude" détaille le Préfet du Nord Michel Lalande. Les contrôles vont aussi être renforcés sur les routes et dans le ciel : deux hélicoptères vont survoler la ville pendant tout le week-end.

Le périmètre de la Braderie est quadrillé par plus de 500 blocs de béton, l'installation a démarré ce mercredi matin. La ville veut empêcher toute attaque à la voiture-bélier. Seuls les véhicules ayant des laissez-passer pourront entrer dans ce périmètre en passant par un des onze points de contrôle.

Par ailleurs, un arrêté préfectoral a été pris interdisant les pétards pendant la Braderie " ils peuvent provoquer des mouvements de foule et c'est très dangereux surtout dans certaines petites rues de Lille" argumente le Préfet du Nord.

Un numéro vert

Pour la première fois, un numéro vert est mis en place pour que tout un chacun puisse signaler un fait ou un comportement anormal. Vous pouvez donc ce week-end, à tout moment, composer ce numéro pour entrer en contact avec un agent de la Préfecture.

►► Numéro vert : 0800 303 100