Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Braderie de Lille : une valise suspecte neutralisée par les démineurs près de la gare

samedi 2 septembre 2017 à 13:01 Par Jeanne-Marie Marco, France Bleu Nord et France Bleu

Un colis suspect a été signalé ce samedi matin dans le quartier de la gare à l'ouverture de la Braderie de Lille. Fausse alerte, la valise contenait des vêtements et des bijoux.

Le colis suspect a été neutralisé place des Reignaux à Lille (photo illustration)
Le colis suspect a été neutralisé place des Reignaux à Lille (photo illustration) © Maxppp - Edouard Bride

Lille, France

La Braderie de Lille a démarré ce samedi matin par une alerte au colis suspect dans le quartier de la gare de Lille Flandres. La valise a été rapidement neutralisée par les équipes de déminage, elle ne contenait rien de dangereux.

La valise neutralisée

L'alerte est donnée vers 8h30 ce samedi matin par des bradeux. Une valise est abandonnée place des Reignaux à quelques mètres de la gare de Lille Flandres. La place et les rues aux alentours sont alors évacuées par la police.

Une heure plus tard, vers 9h30, les équipes de déminage font exploser la valise suspecte. Fausse alerte puisqu'elle ne contenait que des vêtements et des bijoux selon la Préfecture du Nord. Son propriétaire a été interpellé. Ce n'est qu'à partir de 10 heures que les bradeux et commerçants ont pu regagner le secteur.

Sécurité maximale

Un événement forcément pris très au sérieux par les forces de l'ordre. Après une Braderie annulée l'an dernier à cause du risque attentat, 3.000 policiers et militaires sont mobilisés ce week-end à Lille et aux alentours.

Le périmètre de la Braderie a été restreint cette année et il est fermé par plus de 500 blocs de béton. Seuls les véhicules ayant un laissez-passer peuvent entrer dans l'hypercentre.