Faits divers – Justice

Braquage au bureau de poste de Saint-Drézéry près de Montpellier

Par Elisabeth Badinier, France Bleu Hérault mardi 23 août 2016 à 16:49

Bureau de Poste (illustration)
Bureau de Poste (illustration) © Maxppp -

Le bureau de poste de Saint-Drézéry (Hérault) a été braqué par un homme seul ce mardi matin. Le malfaiteur n'a pas été retrouvé. Le guichetier et les clients sont très choqués.

Le bureau de poste de Saint-Drézéry au nord-est de Montpellier a été braqué ce mardi matin. Un homme a fait irruption dans la petite agence, il a menacé le guichetier pour repartir avec la caisse.

Le braquage n'a duré que quelques minutes

Le cambrioleur a demandé aux trois clients de se coucher au sol. Aucune violence physique, mais des menaces forcément impressionnantes. Le guichetier a été sommé de remettre la caisse. L'homme est ensuite reparti à pieds.

Il y avait trois clients ce mardi matin dans l'agence de la Poste de Saint-Drézéry, trois clients et le guichetier qui, on le comprend ont été très choqués. Le malfaiteur était cagoulé et était armé d'un revolver.

L'employé du bureau de poste a alors pu donner l'alerte. Les gendarmes ont aussitôt mis en place des barrages routiers, un hélicoptère a survolé la zone. En vain. Le braqueur avait peut être un complice qui l'attendait en voiture un peu plus loin.

La Poste a envoyé un médecin sur place et une cellule psychologique a été déployée pour l'employé et les clients. La maire de Saint-Drézéry a aussi prévu de rencontrer les quatre victimes de ce braquage.

"Un braquage c'est une forme de viol".

"Quand la gendarmerie vous prévient que votre Poste a été attaquée à main armée, c'est impressionnant, c'est un geste fort qui touche, explique Jackie Galabrun-Moules, Je sais qu'il y avait du public à l'intérieur, donc forcément des gens qui vont être marqués pendant quelques temps. je vais aller les rencontrer pour pouvoir discuter, la parole est importante. C'est comme un viol."

"Nous sommes dans un village très calme. Nous sortons de la fête votive qui s'est très bien passée. Je suis très étonnée qu'ils aient attaqué le petit bureau de poste de Saint-Drézéry où il n'y avait pas grand chose à prendre."

La maire de Saint-Drézéry

Le bureau de poste est fermé jusqu'à nouvel ordre et les clients invités à se rendre à Castries. Le montant du butin n'a pas été communiqué. La police judiciaire de Montpellier a été saisie de l'enquête.

Partager sur :