Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Braquage d'une pharmacie de Lure le 29 mai dernier : deux hommes déférés au parquet de Vesoul seront jugés mardi

samedi 9 juin 2018 à 20:42 Par Jean-François Fernandez, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu Besançon

Ils avaient braqué avec des armes de poing une pharmacie à Lure en Haute-Saône le 29 mai dernier. Deux hommes de 28 et 40 ans, héroïnomanes, ont été déférés au parquet de Vesoul et écroués en attendant d'être jugés en comparution immédiate mardi. Ils projetaient de commettre un nouveau braquage.

Gendarmerie Haute-Saône
Gendarmerie Haute-Saône © Radio France - Jean-Francois Fernandez

Lure, France

Deux hommes arrêtés jeudi et vendredi sur le secteur de Lure en Haute-Saône, soupçonnés d'être auteurs du braquage d'une pharmacie à Lure le 29 mai 2018 ont été  déférés au parquet de Vesoul et écroués pour : 

  • Vol
  • violence 
  • ITT supérieur à 8 jour

commis avec 3 circonstances aggravantes.

Les deux hommes de 28 et 40 ans encourent 10 ans de prison. Ils seront jugés mardi en comparution immédiate à Vesoul.  Le 29 mai dernier, ils avaient commis un braquage avec violences d'une pharmacie à Lure pour un préjudice de 1000 Euros. Portant des casques et des armes de poing, ils avaient frappé un commerçant.   

Le parquet de Vesoul félicite la Brigade de Recherche de la gendarmerie de Lure qui a su mettre fin rapidement aux agissements d'héroïnomanes violents qui projetaient de commettre un nouveau braquage.