Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Braquage du casino de Salins-les-Bains, la SRPJ de Dijon mène l'enquête

jeudi 27 juillet 2017 à 13:40 Par Philippe Renaud, France Bleu Bourgogne

Un homme cagoulé et muni d'une arme automatique a braqué la caisse du casino de Salins-les-Bains (Jura) vers 1h15 du matin dans la nuit de mercredi à jeudi. Les gendarmes arrivés dix minutes après sont encore à sa poursuite. La SRPJ de Dijon est saisie de l'enquête.

C'est le premier braquage que connait le Casino en 20 ans.
C'est le premier braquage que connait le Casino en 20 ans. © Maxppp - Jean-François Bianchetto

Salins-les-Bains, France

Le casino de Salins-les-Bains (Jura) est à trois quarts d'heure de la fermeture dans la nuit de mercredi à jeudi, quand un homme s'introduit dans le bâtiment. Une cagoule sur la tête, il braque l'agent de sécurité avec une arme automatique avant de le conduire jusqu'à la caisse. Là, il le plaque à terre, menace le caissier et lui crie : "donne l'argent sinon je t'allume".

Le caissier a immédiatement prévenu la gendarmerie, en appuyant sur un bouton situé à sa caisse en cas d'urgence. Il a ensuite donné l'intégralité de sa caisse au braqueur, soit 25 000 euros. Le malfrat est immédiatement reparti avec le butin, il n'avait toujours pas été interpellé ce jeudi midi.

Les gendarmes arrivés sur place dix minutes après ont entendu l'ensemble du personnel présent soit une dizaine de personnes jusqu'au petit matin. L'enquête a été confiée à la Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Dijon.