Faits divers – Justice

Landes : braquage à main armée au Carrefour de Montfort-en-Chalosse

Par Emmanuel Grabey, France Bleu Gascogne dimanche 2 juillet 2017 à 20:00

L'homme, cagoulé et armé, a menacé les employés avant de se faire remettre les caisses, soit entre 1.000 et 1.500 euros
L'homme, cagoulé et armé, a menacé les employés avant de se faire remettre les caisses, soit entre 1.000 et 1.500 euros © Maxppp - Jean-François FREY

Un homme s'est fait remettre les caisses du supermarché Carrefour de Montfort-en-Chalosse, ce dimanche midi, alors que le magasin s'apprêtait à fermer. Il s'est enfui à bord d'une voiture, sans blesser personne. Les gendarmes de Montfort et de Dax sont chargés de l'enquête.

Le supermarché Carrefour de Montfort-en-Chalosse, entre Dax et Saint-Sever, a été victime d'un braquage à main armée, ce dimanche midi. Un homme armé et cagoulé s'est fait remettre les caisses du magasin, sans faire de blessés.

Pourtant il y avait encore du monde, le supermarché s'apprêtait à fermer, il était environ midi et demi, et les derniers clients attendaient de passer à la caisse, quand l'homme, cagoulé et armé, a fait irruption. Il a menacé les employés de son pistolet, les a forcés à lui remettre le liquide des caisses, soit entre 1.000 et 1.500 euros, avant de s'enfuir, le tout en quelques minutes à peine. Il s'est engouffré dans une voiture pour prendre la fuite.

Les forces de l'ordre sont arrivées quasiment immédiatement sur les lieux, et pour cause : la gendarmerie se situe juste en face du magasin. Les gendarmes de Montfort-en-Chalosse et de Dax doivent désormais déterminer si le braqueur avait ou non un complice. Des voisins affirment qu'un homme l'attendait au volant de la voiture utilisée pour la fuite. Le plan Epervier a été déclenché, c'est à dire que des points de contrôle ont été mis en place sur les routes autour de la ville. Un hélicoptère a également été dépêché pour survoler la zone.

Dans les Landes, le dernier braquage à main armée remonte à mars dernier : un homme avait tenté de braquer le centre des finances publiques de Geaunes (entre Hagetmau et Aire sur l'Adour). Il avait menacé une employée avec un cutter avant de s'enfuir sans argent.