Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Braquage raté sur la RN88 : les convoyeurs réclament plus de mesures de sécurité

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Au moins deux personnes ont tenté de braquer un fourgon blindé de la société Proségur ce lundi matin, vers 8h30 sur l'aire d'autoroute la Chabure, à six kilomètres de Saint-Étienne, juste avant Saint-Chamond en direction de Lyon. Les syndicats demandent l'instauration d'horaires aléatoires pour les tournées où ils relèvent les fonds.

Les enquêteurs au travail quelques minute après le braquage
Les enquêteurs au travail quelques minute après le braquage © Radio France - Julie Szmul

Ce lundi matin vers 8h30, une tentative de braquage à la kalachnikov a eu lieu sur l'aire d'autoroute la Chabure, à 6km de Saint-Etienne, juste avant St Chamond en direction de Lyon, sur la RN88. Au moins 2 braqueurs ont tenté de s'emparer du contenu d'un camion de transports de fond de la société Proségur. L'enquête a été confiée à la "juridiction interrégionale spécialisée", à Lyon, l'organe qui s'occupe entre autres de la criminalité organisée. Car les braqueurs semblaient très bien préparés : ils se sont procurés des kalachnikovs, et trois véhicules, qu'ils ont disposé le long de la route vers Saint-Chamond. Ils ont ainsi pu, en prenant la fuite, échanger deux fois leurs véhicules, en mettant le feu au précédent. La police a perdu leur trace ensuite.

Le professionnalisme des convoyeurs salué par la direction de Prosegur

Joint par France Bleu Saint-Etienne Loire ce lundi soir, le président de Prosegur France, Olivier Ferray, a salué le courage et le professionnalisme de ses équipes. Les trois employés qui se trouvaient à l'intérieur du fourgon ont en effet appliqué à la lettre les consignes de sécurité : ils se sont plaqués au sol, pour éviter la trentaine de coups de feu qui ont été tirés, et se protéger en cas d'explosion de la porte arrière du camion. Les convoyeurs ont déclenché l'alarme immédiatement, ce qui a permis aux autres blindés de la société d'être prévenus, et de donner l'alerte. La police est arrivée sur place quelques minutes après la fusillade.

Saint-Étienne devient une zone à risque pour Prosegur

C'est la deuxième attaque d'un fourgon blindé de la société Prosegur à Saint-Etienne en moins d'un an. Le 23 décembre 2013, un distributeur de retrait avait été attaqué à l'explosif, blessant gravement l'un des convoyeurs présent, qui a passé six mois dans le coma. Le président de Prosegur a déclaré ce lundi soir que la ville devenait une vraie zone à risque, comparable à la région parisienne. Les syndicats de leur côté réclament plus de mesures de sécurité : l'instauration d'horaires aléatoires pour les tournées au cours desquelles ils viennent relever les fonds. Les syndicats ont alertés ce lundi le CHSCT, et l'inspection du travail devrait intervenir rapidement.

Braquage SON

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu