Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Braquages à l'explosif dans la Loire : trois hommes interpellés

Trois hommes ont été interpellés fin avril. Deux d'entre eux sont écroués. Ils sont soupçonnés d'attaques à l'explosif contre des distributeurs de billets et du braquage raté d'un fourgon blindé dans la Loire.

Le braquage du DAB avait eu lieu le 23 décembre 2013, quartier Terrenoire à Saint-Étienne
Le braquage du DAB avait eu lieu le 23 décembre 2013, quartier Terrenoire à Saint-Étienne © Radio France - (Sébastien Riglet)

Les trois interpellés, fin avril, sont suspectés d'avoir participé à **l'attaque du Distributeur Automatique de Billets  ayant [griévemment blessé un convoyeur de fonds ](http://www.francebleu.fr/infos/braquage/saint-etienne-les-salaries-de-prosegur-toujours-sous-le-choc-1145252)le 23 décembre 2013, dans le quartier de Terrenoire à Saint-Etienne.Ils seraient également impliqué dans le [braquage raté d'un fourgon blindé** ](http://www.francebleu.fr/infos/braquage/braquage-sur-l-a47-3-personnes-recherchees-1829676), le 6 octobre 2014, sur le parking de la station service de Saint-Jean-Bonnefond sur l'A47.

Du grand banditisme 

Deux d'entre eux, âgés d'une cinquantaine d'années, ont été mis en examen pour association de malfaiteurs, vols à main armée et tentative d'homicide. Un duo qualifié de "bandits chevronnés" par les policiers, ils s'étaient fait connaître dans les années 90 pour des faits similaires. Leur identification a été rendue possible par des analyses ADN sur du sang retrouvé sur les lieux du braquage du fourgon blindé.Le troisième homme est le neveu de l'un de ces deux-là. Âgé d'une vingtaine d'années, il a lui été placé sous contrôle judiciaire. 

Un butin estimé à 90.000€

Les interpellations ont eu lieu le 27 avril dernier à l'extérieur de leur domicile de Saint-Etienne. Sur place, les enquêteurs avaient notamment retrouvé une kalachnikov, un kilo d'explosif pentrite et un détonateur.Leur butin est estimé à 90.000€. Il était resté secret jusqu'à aujourd'hui. Les trois hommes sont passibles de la Cour d'Assises, devant laquelle ils devraient répondre d'association de malfaiteurs, de vols à main armée, et de tentative d'homicide. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess